VATICAN – Coup d’accélérateur contre le changement climatique

Quand la Silicon Valley rencontre le Vatican, que se passe-t-il ? Cela incube ! La preuve ? Le lancement d’un nouvel accélérateur de startups au Vatican pour endiguer le changement climatique et son impact sur les inégalités sociales.

2017 Laudato si challenge.png

Eric Harr et Stéphen Forte sont à l’origine de cette incubation vaticane. Présidents de fonds d’investissements (Ventures capital et Fresco Capital), ils ont appelé leur initiative … « Laudato si » ! Un texte qui a profondément marqué ces entrepreneurs pour « lancer un débat global dans le monde des investisseurs sur la valeur des entreprises à but lucratif dotées d’une mission. » Paul Orlando, cofondateur d’un accélérateur numérique à Hong-Kong a été marqué par l’intervention du pape François au cours d’un programme TED récent (cf. E&E), après que celui-ci ait donné son accord à la demande venant du Vatican. « Cela faisait sens. Le pape lui-même a parlé de ces choses, a écrit sur ce thème et a appelé des leaders dans le monde des affaires à favoriser ce genre d’initiatives » .

Pour rejoindre l’initiative, ouverts à des entrepreneurs de tous horizons, il faudra travailler sur l’un des septs sujets suivants : l’énergie, l’alimentation, l’eau, les villes, le social, la préservation de l’environnement et la finance éthique. Une première session se déroule du 13 juillet au 9 septembre 2017. « Chacune des jeunes pousses retenues recevra une somme avoisinant 31.500 euros en échange d’une prise de participation des investisseurs à hauteur de 6 à 8 % de leur capital. » selon le site WE Demain. De l’argent issu d’investisseurs privés. Un accompagnement par un expert est assuré pendant 4 mois. Chaque projet sera ensuite « vendu » au cours d’un grand oral devant des investisseurs réunis à l’Académie pontificale des sciences.

Plus d’infos : http://www.laudatosichallenge.org

DL
Source : WE demain . Par Laurent Levrey I Publié le 15 Juin 2017

Lire la suite

Publicités