SOLIDARITE – Des buttes de permacultures ensemencées d’espérance

2017 Permaculture BateauLa communauté du Bateau Je Sers (Conflans Ste Honorine) offre depuis longtemps une large hospitalité. Notamment aux personnes en précarité. Depuis quelques mois, ce sont notamment des réfugiés tibétains qui se retrouvent sur place. Un vrai défi pour les aider à s’insérer dans la société française. Et si cela passait par un peu de permaculture ?

Depuis quelques semaines, à la suite de Robin, ancien service civique, Véronique a mis en place dans l’esprit des Colibris des jardins potagers en permaculture où ils peuvent cultiver leurs propres légumes. Au sein du jardin de la Maison 3 où sont accueillis certains réfugiés tibétains, une butte en permaculture a ainsi vu le jour, bénéficiant notamment de fumier de cheval du centre équestre voisin.

On voit que ces femmes sont d’origine paysanne, elles savent comment manier les outils et adorent s’occuper du jardin” , note Marie-Pierre, salariée à La Pierre-Blanche.Leur compost est également impeccable, plus que dans la maison des hommes où ils laissent leurs déchets de repas“, note Véronique.

D’autres initiatives positives ont été mises en place avec La Pierre-Blanche et les Tibétains : une art-thérapeute organise par exemple des ateliers de danse, de chant et d’arts plastiques avec eux. “Ils retrouvent le sourire et certains n’ont même plus besoin de soins médicaux avec ces sessions d’art-thérapie“.

Source : art. sur Consoglobe / 

Pauline Petit, le 18 Jun 2017, à 8 h 25 min