RENDEZ-VOUS – Un peu de place pour la maison commune

Pas un grand fan de l’auto-promo, mais peut être l’info peut intéresser certains. Nantes est un bon lieu pour se retrouver en ce moment…

2018 PERSO Conf Ruah.png

 

Plus d’infos : Renseignements et Inscriptions avant le 9 mai 2018 à : Yann Amiot,  Secrétariat de Ruah,  06 88 18 38 22 / asso.ruah44@gmail.com

 DL

 

Publicités

VIE MONASTIQUE – Semaine sainte verte

2018 ECOLOGIE Maylis 2Pâques approche. A cette occasion, la radio RCF se rend en direct à l’abbaye de Maylis dans les Landes pour la Semaine Sainte. Occasion d’évoquer aussi la réflexion et les pratiques d’écologie intégrale de la communauté des moines bénédictins du lieu.

L’abbaye de Maylis, située dans les Landes de Gascogne, au coeur de la Chalosse, rassemble depuis 1946 une communauté d’une vingtaine de moines bénédictins olivétains. Les moines olivétains suivent la Règle de Saint Benoit qui propose une alternance entre la vie de prière et le travail. La communauté cultive depuis 60 ans une plante aux vertus drainantes et détoxifiantes commercialisée en tisane et en gélule, «la plante de Maylis».
Désormais, la communauté est en transition agroécologique, renonçant aux engrais chimiques, pour développer une cohérence plus grande.

C’est l’appel de la Création qui nous a lancé dans ce tournant, encouragés aussi par l’appel du pape François dans l’encyclique Laudato Si’. Il s’agit certes d’une conversion à l’écologie, c’est-à-dire changement de méthodes concrètes de culture pour un comportement plus respectueux de l’environnement. Mais ce passage est aussi vécu plus profondément comme une conversion par l’écologie. L’écologie nous appelle non seulement à un changement des pratiques, mais surtout à un changement du regard et du cœur. Le respect de la Création doit renouveler aussi peu à peu nos rapports inter-personnels. Mais l’écologie des moines ne s’arrête pas là. C’est aussi notre vocation chrétienne et monastique que nous désirons revivifier et rendre plus authentique, à travers cette nouvelle étape.»

2018 ECOLOGIE Maylis 1

 

ACTION – Des chrétiens protestant contre le Grand contournement

2018 ECOLOGIE Alsace CGOIl n’y a pas que Notre-Dame-des-Landes ou Bure pour rappeler qu’en France, différents grands projets d’infrastructures passent un peu vite sur les fondamentaux d’une écologie intégrale. En Alsace, par exemple, le Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg est un vieux conflit en cours.

Récemment, des pasteurs protestants se sont exprimés, prônant davantage de dialogue. Ils promeuvent une résistance non-violente au projet. Une prise de position qui a l’avantage de la clarté et qui invite à la mobilisation des chrétiens pour la défense de la « terre nourricière ».

DL

 

COLLOQUE – Ecology Academy I

2017 ECOLOGIE Académie ND du ChêneLa communauté des frères de Saint-Jean, installée au sanctuaire Notre-Dame-du-Chêne, dans la Sarthe, a bien entamé sa transition écologique. Leur site annonce la couleur : il s’agit bien d’implanter une nouvelle  académie pour une « écologie intégrale ». Un rendez-vous s’annonce du 13 au 15 avril pour en parler et l’enrichir de différents regards et réflexions.

2017 ECOLOGIE Académie colloqueIl s’agit en fait d’un colloque dont le thème est : « Les nouvelles attentes écologiques. Prise de conscience, réalisme ou utopie ? ».  Présidé par Mgr Yves Le Saux, évêque du Mans, le colloque donnera la parole à différents intervenants : Gautier Bès (enseignant, rédacteur de la revue Limite), Hervé Coves, (agronome), Tugdual Derville  (Courant pour une Ecologie Humaine), Fr. François-Frédéric Lot (Maître des Etudes des Frères de Saint-Jean), Dominique Vermersch (recteur de l’Université Catholique de l’Ouest), Vincent Vignon (Office du Génie Ecologique).
Avec différentes séances plénières et ateliers qui s’annoncent :
 Séances plénières : ·         Le corps augmenté, quelle attente ?       Fr. François-Frédéric Lot / ·         Attentes et environnement                      Vincent Vignon / ·         Sagesse du sol et rythme du vivant       Hervé Covès / ·         Un espace social à réinventer                  Valérie Régnier ?   / ·         Vers une prise de conscience universelle et agissante  Tugdual Derville, / ·         Une morale renouvelée                      Dominique Vermersch / ·         Conversion écologique et progrès         Gautier Bès /  
·         La transition écologique est-elle une utopie ?   Grand débat.
 
Ateliers : Agro-écologie et permaculture : Blandine Petitpoisson (agronome, Journées Paysannes), Hervé Coves. Modérateur : Richard de Seze. // Médecines naturelles : Jean-Baptiste Le Sueur (médecine chinoise), fr. Alain-Dominique (homéopathe). Modérateur : fr. Stéphane-Marie. // Alimentation/Santé selon Hildegarde de Bingen Sainte Hildegarde : Emmanuelle de Saint-Germain, François et Claire Delbeke. // Economie solidaire et sociale : Franck Delalande (Lobodis, café équitable). Modérateur : François Robin
Contacts et infos : Notre-Dame du Chêne
2 rue des Bleuets, 72300 Vion, Téléphone : 02 43 95 48 01
Email : info@academie-ecologie-integrale.org

ECOLOGIE INTEGRALE – Les générations futures sont déjà là

2017 ECOLOGIE OCtobre Dauphiné« Croq’lavie », un rassemblement d’aumônerie s’est déroulé à Valence du 21 au 23 octobre dernier avec comme thème l’écologie intégrale

Le journal Le Dauphine libéré était sur place :

Jusqu’à lundi, plus de 600 lycéens, venus de la province de Lyon, font la fête au Parc des expos de Valence. Ce 6e rassemblement chrétien ”Croq’lavie” prône cette année l’écologie intégrale : « S’engager pour laisser une empreinte positive sur la Terre », résume l’un des fondateurs, Dominique Perseval. Un thème qui interpelle l’évêque de Valence. Pierre-Yves Michel se dit curieux de savoir « si ça va toucher les jeunes mais j’observe un désir d’engagement ». Eux sont ravis de l’événement, de retrouver les copains et de se dire « qu’on n’est pas les seuls jeunes à croire en Dieu ». Emmanuel et Maxime ont tous les deux 15 ans. À leurs yeux, la religion est totalement dépoussiérée : « L’Église a véritablement changé en s’adaptant à la jeunesse. Elle a conservé son message mais a travaillé sur sa façon de l’annoncer. »

Plus d’infos, d’images et de son sur la page Facebook de Croq’lavie

et du côté de RCF Drôme

DL

 

EMISSION – Ondes intégrales

2017 ECOLOGIE Fleur-de-sel-800x445L’ami Arnaud me signale que ça continue de bouger du côté de Nantes. Désormais, c’est sur les ondes que l’écologie intégrale pourra être reçue.

En effet, une émission radio hebdomadaire vient d’être lancée, sur Radio-Fidélité sur 103.8. L’émission s’appelle « Fleur de sel », et évoque une approche chrétienne de l’écologie, dans la lignée de Laudato si. Elle est animée Elle est animée par des membres du groupe Ecologie parole de chrétiens du diocèse de Nantes.

Vous pouvez l’écouter en direct en Loire-Atlantique (quatre rediffusion dans la semaine), Lundi 17h ; Mardi 2h ; Jeudi 4h ; Samedi 9h ; Dimanche 12h 03

 En podcast sur : http://radiofidelite.fr/fr/wp-content/uploads/2017/10/Fleur-de-sel.mp3

POLITIQUE – Critères à terre

2017 Rey Frejus PolitiqueMgr Rey, évêque français du diocèse de Frejus-Toulon, vient de publier le 25 mars « quelques critères de discernement » pour préparer les élections politiques à venir au sein des communautés chrétiennes. Des critères largement inspirés par l’encyclique Laudato si… Extraits.

(…) La vision chrétienne de l’engagement politique repose sur la centralité de la personne humaine (dignité et transcendance, disait le pape à Strasbourg en 2014) et le sens du bien commun, conçu comme le « bien de tout homme et de tout l’homme. » A la veille des élections on cite souvent la Note doctrinale de la Congrégation pour la Doctrine de la foi de 2002. Elle donne des critères pour l’engagement et le comportement des chrétiens dans la vie politique. On parle habituellement de “principes non-négociables”, nécessaires à la vie démocratique. Souvent présentés comme étant au nombre de trois (le droit à et la défense de la vie humaine, le mariage conçu comme l’union stable d’un homme et d’une femme, la liberté d’enseigner), on oublie qu’ils comprennent en réalité la totalité du bien commun. Leur liste est donc plus longue : « Il faut penser à la protection sociale des mineurs et à la libération des victimes des formes modernes d’esclavage. On ne peut exclure de cette liste le droit à la liberté religieuse et le développement dans le sens d’une économie qui soit au service de la personne et du bien commun, dans le respect de la justice sociale, du principe de solidarité humaine et de la subsidiarité, qui veut que “les droits de toutes les personnes, de toutes les familles et de tous les groupes, et que l’exercice de ces droits, soient reconnus“. Enfin, comment ne pas voir dans ces exemples le grand thème de la paix. »

  • L’option préférentielle pour les pauvres

Les racines évangéliques de la Doctrine sociale indiquent une priorité politique : l’option préférentielle pour les pauvres. Elle est un élément clé de tout action politique chrétienne. Un chrétien en politique ne peut pas faire l’impasse des questions de pauvreté et de misère: SDF, chômeurs, migrants, population des pays en guerre et des pays pauvres, conditions de détention des prisonniers etc. Les expressions forgées par le pape François n’ont pas pu ne pas nous frapper : « Lutter contre la culture du déchet ou bien encore contre la mondialisation de l’indifférence. » Dans l’histoire, la France a toujours montré l’exemple de la solidarité et de la fraternité. Face aux nouveaux enjeux de pauvreté auxquels l’humanité fait face dans sa dimension planétaire, et compte tenu de la fluidité de l’information, les Français sont invité à une nouvelle « fraternité hors les murs », sans craindre de s’appauvrir.

Lire la suite