FRANCE – Label des champs

BANNIERE SIGNATURE MAILCela fait quelques temps que cela mijotait. L’opération est donc désormais calée : la naissance du label « Eglises vertes » sera officiellement célébrée le 16 septembre 2017.

Du coup, une première Journée nationale Eglise Verte sera proposée ce même jour, dans une démarche oecuménique, dix ans après le lancement du temps pour la Création à Sibiu (Roumanie).

Affiche Eglise 1.png

En cette occasion les Églises chrétiennes en France lanceront le Label Église Verte, outil national à destination des paroisses et communautés locales visant à favoriser leur conversion écologique. Cet outil est en cours de préparation depuis juin 2016 et est porté par la Conférence des Évêques de France, la Fédération Protestante de France et le Conseil des Églises Chrétiennes en France. Le CCFD-Terre solidaire, le Secours Catholique, le CERAS, A Rocha, et A.V.E.C. contribuent à sa  mise en place.

Le label sera lancé lors d’une Journée nationale Eglise verte, le samedi 16 septembre à Paris. Les représentants des Eglises, paroisses, communautés locales y sont invités, ainsi que les représentants de mouvements chrétiens et les délégués diocésains à l’écologie intégrale.

Cette journée permettra à chacun de :

  • relier engagement écologique et foi chrétienne grâce à une table-ronde oecuménique (F Euvé, MM Egger, M Kopp)
  • découvrir l’outil (testé mi 2017 auprès de 10 églises locales),
  • échanger en atelier avec des églises ayant entamé une démarche et visiter des expériences de terrain
  • rencontrer des délégués diocésains à l’écologie intégrale
  • découvrir des grands témoins d’églises européennes engagées de longue date

 

Programme et inscription sur Egliseverte.org

La journée est conçue dans une cohérence écoresponsable. Elle sera accueillie dans la chapelle du Luxembourg, Eglise protestante unie Pentemont-Luxembourg, 52 rue Madame – Paris 6ème. Ce lieu vivant et central et facile d’accès. Pensez à venir en transports en commun. Hébergement possible par le site http://www.ephatta.com

Publicités

RENDEZ-VOUS – ? E que pasa con la Creacion ?

2016 A Rocha conférecneUne info repérée sur le  site des amis d’A Rocha : al bonne nouvelle du prochaine conférence européenne sur « la Création et l’Évangile ». Elle se déroulera du 7 au 10 novembre 2016, à Torremolinos en Espagne.

C’est en fait la septième d’une série de conférences régionales organisées par le Mouvement de Lausanne et l’Alliance Évangélique Mondiale, en partenariat avec A Rocha International et l’Alliance Évangélique Européenne. Elle se déroulera en anglais et se concentrera sur trois thèmes principaux : « la Parole de Dieu » (la Bible et l’environnement), « le Monde de Dieu » (données scientifiques récentes à l’échelle européenne et mondiale) et « le Travail de Dieu » (réponses concrètes et bonnes pratiques des Églises et des organisations chrétiennes).

Plus d’infos ici

FORMATION -Bible care

2016 CourmettesL’association protestante environnementaliste A Rocha organise un cours d’été (en anglais) dans son domaine situé au dessus de Nice.

2016 Courmettes cours

Les cours sont donnés en collaboration avec l’université de théologie Regent College (Vancouver),  par Rikk Watts, professeur de Nouveau Testament, ainsi que nos équipiers d’A Rocha Jean-François Mouhot et Chris Walley.Différentes excursions sont prévues sur le domaine et en bord de mer. Une superbe occasion de découvrir la région !

COP 21 – La mobilisation continue

 L’ONG A Rocha a déjà été présentée sur ce blog. L’association protestante de défense de l’environnement a été très mobilisée au cours de la COP21.

 En partenariat avec Tearfund et le Mouvement de Lausanne, A Rocha s’est impliqué pour stimuler et plaider auprès des acteurs présents à Paris lors de la COP en vue d’une action climatique forte en faveur de la création, et a organisé plusieurs évènements et activités.

En voici une synthèse filmée, en anglais (désolé), téléchargeable sur le lien viméo.

DL

COP 21 – Avec A Rocha, retour au Bourget

Durant la COP21, l’association protestante A Rocha a été active à plusieurs reprises, animant conférences, rencontres et mobilisations de responsables religieux, notamment dans le milieu évangélique. En voici quelques échos.

Une conférence a été organisée ainsi le 4 décembre dans la salle 7 de l’aire « Générations climat », au Bourget, donnant la parole à la climatologue Katharine Hayhoe, au secrétaire général de l’Alliance évangélique mondiale, Efraim Tendero, au directeur spirituel d’A Rocha international, le révérend Dave Bookless et le directeur des « Climate Stewards », Caroline Pomeroy. Les interventions sont en anglais.

Le lendemain, 5 décembre, une autre conférence était organisée dont certaines convictions peuvent être retrouvées ici.

« La grande conférence A Rocha le 5 décembre à l’église St Michael à Paris a rassemblé plus de 190 personnes autour d’une quinzaine d’experts chrétiens de France et de nombreux autres pays du monde. Le secrétaire général de la World Evangelical Alliance, Efraim Tendero, représentant plus de 600 millions de chrétiens dans le monde, nous a parlé de la mobilisation croissante des évangéliques contre le changement climatique. Katharine Hayhoe, climatologue américaine a aussi parlé devant une audience captivée de son travail pour faire prendre conscience  des enjeux climatiques aux chrétiens du monde entier. »

Un ouvrage en français devrait bientôt être publié, reprenant l’essentiel de ces interventions.

 

RENCONTRE – Pèlerinage de la confiance pour A Rocha

2015 A Rocha TaizéA Rocha à Taizé. Dans la cadre des journées « Nouvelles solidarités » organisées par la communauté oecuménique de Taizé (Saône-et-Loire), Dave Bookless, membre de cette association protestante, a pu faire, le 13 août dernier  une présentation du travail sur la biodiversité qu’elle réalise.

Sur le thème « A qui appartient la planète Terre ? Comment vivre en solidarité avec la création. », la conférence fut suivie d’un moment de questions-réponses avec un public international.

Comme Dave l’a souligné, le monde est une maison commune à tous, elle concerne tous les êtres humains, toutes croyances confondues. Dans le cas de Dave, il y a eu un réel appel clair et concret de Dieu qui l’a poussé à consacré sa vie entière à cette cause écologique mais il ne cesse de répéter que tout le monde peut à son échelle agir efficacement au quotidien. Avec la disponibilité actuelle d’informations auxquelles nous avons accès, les données scientifiques et statistiques, nous ne pouvons plus fermer les yeux à cette réalité paniquante qui touche autant le monde végétal, animal, humain, social et économique… Nous entrons donc ensemble, dans une « Nouvelle solidarité » (voir Témoignage du frère Aloïs) pour lutter main dans la main vers un monde meilleur. Son livre « Dieu, l’écologie et moi » est un témoignage riche et clair qui questionne et déconstruit des stéréotypes et fausses excuses qui nous empêche de mettre le souci écologique dans nos priorités de vie.

DL

Source : A Rocha France. Sabine Schaechtelin

CLIMAT – Quelle mission pour les chrétiens ?

Courmettes 1er juiL’ami Jean-François, du centre des Courmettes, animé par l’association A Rocha, est à la fête fin mai 2015. Un WE porte ouverte qui introduit aussi à une journée de formation sur la thème : « Le changement climatique en débat ».

Présentation de cette journée intéressante à venir, posée dans une perspective protestante

En décembre 2015 se réunira à Paris une grande conférence internationale sur le climat (COP21). De nombreux responsables chrétiens se  mobilisent sur cette question qui apparaît de plus en plus comme une question de justice sociale :  le pape François prépare une encyclique pour  cet été et le réseau Pax Christi se mobilise sur la question climatique ; la Fédération protestante  de France vient de publier un texte et appelle ses membres à participer au « jeûne pour le climat » ;  le Conseil National des Evangéliques de France  est également sensible à ces problématiques.
Pourtant de nombreux chrétiens restent  ‘sceptiques’ : peut-on vraiment ‘croire’ dans la science climatique ? Même en admettant un réchauffement, est-il vraiment causé par les hommes ? Et quand bien même il serait causé  par les activités humaines, ce problème mérite- t-il vraiment qu’on s’en préoccupe, au risque  de nous éloigner du « mandat missionnaire » (l’évangélisation) ?  Toutes ces questions seront abordées lors d’exposés et de débats contradictoires au cours  la journée. Nous souhaitons convier un large public de chrétiens qui se posent des questions sur le changement climatique et qui se demandent si  la question les concerne en tant que chrétiens

Séminaire Climat 1er juin