DES CONTACTS – Le réseau des 1000

Une petite opération pour avancer dans la mobilisation des chrétiens à propos des urgences écologiques…

A côté des grandes structures, des comités et des associations, il y a la vie des individus qui, d’une manière ou d’une autre, essayent de rendre un peu plus cohérente une vie respectueuse de l’humain et de sa terre.

 

C’est aussi en facilitant les contacts et les connaissances mutuelles, que les prises de conscience peuvent s’opérer plus rapidement pour le plus grand nombre.

Si vous voulez vous aussi laisser votre « trace » dans cette liste informelle, faites-nous part dans un commentaire en bas de page de :

  • votre prénom (le nom est facultatif, pour respecter aussi un certain anonymat si vous le désirez)
  • votre âge
  • votre profession
  • vos réponses aux deux questions suivantes : 1. Comment êtes vous mobilisé sur les questions écologiques ? 2. Quelles sont les compétences personnelles que vous pouvez partager dans ce réseau ?

Une petite image jpeg est réalisée à partir de là et rajouter à la liste. Une manière simple d’éviter de laisser trainer des noms et des coordonnées inutilement sur les moteurs de recherche mondiaux.

——————————–

26/1000

A qui le tour ?

25/1000

Alain Demaire 25

24/1000

Vitrant

23/1000

A qui le tour ?

Meneldil

22/1000

22 Chenebeau fiche

21/1000

20/1000

19/1000

18/1000

17/1000

16/1000

15/1000

14/1000

13/1000

12/1000

11/1000

10/1000

9/1000

8/1000

7/1000

6/1000

5/1000

4/1000

3/1000

2/1000

1/1000


Publicités

11 réflexions au sujet de « DES CONTACTS – Le réseau des 1000 »

  1. N’hésitez pas à nous envoyer votre texte de présentation si vous voulez apparaître dans la liste
    Amitiés
    Le réseau des 1000

  2. Bonsoir et merci à Dominique pour cette initiative.
    Il a beaucoup à faire en effet pour nous mettre à l’écoute, au diapason de nos enveloppes. Tiens, certains parlent de développement, et d’autres envisagent l’enveloppement, c’est à dire considérer les conditions de nos vies pleines. Regardez comme nous sommes vulnérables quand le froid nous saisit ! Et si nous prenions soin au moins de ressentir de quoi nous sommes?
    Et dites nous comment on fait pour nous mettre sous cadre, là haut ? comme des papillons de collection….

  3. Il suffit de m’envoyer les éléments dans un message et je m’occupe de la réalisation pratique… si en plus, vous joignez une photo numérique, c’set parfait… A bientôt donc et merci pour le soutien… Avançons…

  4. Aux assises chrétiennes de l’écologie à St Etienne Dominique m’avait informé que la fin de la publication des cahiers de St Lambert allait ouvrir une nouvelle étape et je me réjouis que cela se précise !
    Prêtre dans le rural Haut Alpin fils d’agriculteur j’ai découvert les promesses de l’agriculture biologique lors d’une retraite ignatienne au monastère Notre dame d’Acey dans le Jura, lequel monastère pratiquait cette agriculture depuis plusieurs années…Aujourd’hui avec des associations locales nous faisons un travail d’information, de sensibilisation autour des questions d’environnement, d’agriculture alternative et de solidarité internationale.J’avais beaucoup apprécié les cahiers de St Lambert et quelle n’avait pas été ma déception quand j’ai appris que cette publication s’arrêtait. Mais d’autres outils allaient être proposés….
    Bien cordialement
    Jean Baptiste Rougny
    Des amis ont insisté pour que j’ouvre une page facebook. Je fais l’essai !

  5. Bonjour, je suis arrivé ici je sais plus comment, en surfant, et je trouve tout ca très intéressant. Mais je trouve dommage (pour ne pas dire troublant) que ce blog soit si peu « humain ». On parle de « l’auteur », mais on ne sait pas qui il est, on ne sait pas comment le contacter, … J’admire ces « 1000 » qui délivrent tant d’infos personnelles : soit ils connaissent mieux que l’internaute lambda les acteurs de ce blog, soit ils ont une belle confiance en l’humanité. Vraisemblablement les deux, d’ailleurs !
    Par ailleurs, petite question technique : je suis adepte des flux rss et je ne vois pas comment m’abonner… ?
    Merci de vos réponses ! Tous mes vœux de réussite !

  6. Merci pour le message. C’est une remarque que je me suis fait moi même je vous l’avoue. Et je vais essayer d’en dire un peu plus sur « l’auteur » du blog… La « neutralité » relative du blog sur des questions souvent passionnelles exprime d’abord l’envie de faire d’abord remonter des infos pour que chacun, à son rythme et à sa manière, puisse former son jugement et tenter les conversions possibles là où il en est. Le blog n’est pas d’abord un blog d’opinion…
    Pour ce qui est du flux RSS, j’aimerai aussi pouvoir en bénéficier, mais je pense que sur cette version wordpress cela n’est pas possible. En attendant, vous pouvez déjà vous abonner au blog et recevoir ainsi chaque article au fil de leur publication.

  7. Cher « dlang »,
    Merci de votre réponse… et de votre action immédiate !
    Je comprends votre position : une sorte d’effacement bienveillant pour ne pas interférer sur la richesse des contenus et leur réception.
    La façon dont vous vous présentez maintenant, discrètement mais complètement, ne nuira pas à votre objectif et donne plus de poids au sérieux de cette « plate forme ».
    Merci pour tout cela et bonne continuation.
    Thomas Arbundle
    PS : bien noté la possibilité de l’e-mail de notification.

  8. Juste pour info, en collant simplement l’url du site dans Google Reader, l’abonnement RSS semble fonctionner.

  9. Dr. NGIRINSHUTI Marcel

    De par mes recherches en Théologie depuis 8ans, partant de mes connaissances en psychopédagogie, et en agronomie, je suis d’avis que l’éducation relative à l’environnement doit commencer au bas âge. C’est le moyen le plus rassurant de « fabriquer » les hommes et les femmes engagés à promouvoir la viabilisation de notre maison à tous, aujourd’hui et demain, ici et ailleurs. Ma conviction est liée à mon expérience avec le programme Enfant Vert qui, jusqu’aujourd’hui prouve que l’engagement écologique doit être une vie.
    ngirimarcel@gmail.com

  10. Bonjour, chargé de mission eau et territoire, je suis en charge de sensibiliser élus et agriculteurs à l’intérêt de l’agriculture biologique pour la préservation de la ressource en eau potable. Chaque jour c’est beaucoup d’énergie a deployer pour écouter les craintes et les freins, faire bouger les idées reçues dans le respect de l’autre. Mais ces rencontres sont aussi des bonheurs de moments partagés et la certitude de contribuer à l’amélioration de notre société, notre monde. Même si ma contribution n’est qu’une petite goutte d’eau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s