FRANCE – Label des champs

BANNIERE SIGNATURE MAILCela fait quelques temps que cela mijotait. L’opération est donc désormais calée : la naissance du label « Eglises vertes » sera officiellement célébrée le 16 septembre 2017.

Du coup, une première Journée nationale Eglise Verte sera proposée ce même jour, dans une démarche oecuménique, dix ans après le lancement du temps pour la Création à Sibiu (Roumanie).

Affiche Eglise 1.png

En cette occasion les Églises chrétiennes en France lanceront le Label Église Verte, outil national à destination des paroisses et communautés locales visant à favoriser leur conversion écologique. Cet outil est en cours de préparation depuis juin 2016 et est porté par la Conférence des Évêques de France, la Fédération Protestante de France et le Conseil des Églises Chrétiennes en France. Le CCFD-Terre solidaire, le Secours Catholique, le CERAS, A Rocha, et A.V.E.C. contribuent à sa  mise en place.

Le label sera lancé lors d’une Journée nationale Eglise verte, le samedi 16 septembre à Paris. Les représentants des Eglises, paroisses, communautés locales y sont invités, ainsi que les représentants de mouvements chrétiens et les délégués diocésains à l’écologie intégrale.

Cette journée permettra à chacun de :

  • relier engagement écologique et foi chrétienne grâce à une table-ronde oecuménique (F Euvé, MM Egger, M Kopp)
  • découvrir l’outil (testé mi 2017 auprès de 10 églises locales),
  • échanger en atelier avec des églises ayant entamé une démarche et visiter des expériences de terrain
  • rencontrer des délégués diocésains à l’écologie intégrale
  • découvrir des grands témoins d’églises européennes engagées de longue date

 

Programme et inscription sur Egliseverte.org

La journée est conçue dans une cohérence écoresponsable. Elle sera accueillie dans la chapelle du Luxembourg, Eglise protestante unie Pentemont-Luxembourg, 52 rue Madame – Paris 6ème. Ce lieu vivant et central et facile d’accès. Pensez à venir en transports en commun. Hébergement possible par le site http://www.ephatta.com

ROME – Ceux qui répondent à l’appel du 18 juin

Deux ans déjà ! A l’occasion de l’anniversaire de la publication de l’encyclique Laudato si, le 18 juin 2015, le pape François a rejoint la campagne de mobilisation qui appelle au moins un million de personnes à engager directement leur vie quotidienne autour des appels de l’encyclique

C’est le Global Catholic Climate Movement qui mène l’aventure de cette campagne du « serment Laudato si' » qui a aussi reçu le soutient de nombreux responsables religieux catholiques : Cardinal Turkson, Tagle, Ribat, Cupich, Marx… Et donc désormais aussi du pape François lui même. « Avec 1,2 milliards de catholiques à travers le monde, nous avons un rôle critique à jouter pour arrêter le changement climatique en cours et la crise écologique plus large », rappelle Tomas Insua, directeur du GCCM. Plusieurs actions catholiques montrent que le mouvement d’action des milieux catholiques est bien lancé : appel du pape à Angela Merkel durant le dernier sommet du G20, poursuite du mouvement de désinvestissement d’organisations catholiques, actions communes avec des mouvement interpellants les responsables rassemblés pour le G7 ou publiant un appel dans Nature Magazine pour faire reconnaitre par le G20 l’urgence de la situation.

DL

Plus d’infos : http://catholicclimatemovement.global/

ENERGIE – Quand la Suisse vise les sommets

2017 ECOLOGIE SuisseLe 21 mai dernier, la Suisse a voté pour sa Stratégie énergétique 2050. Une votation que des institutions ecclésiales de premier plan ont appelé à soutenir, rassemblées par le collectif « Oeco Eglise et environnement », qui rassemble aussi 800 paroisses mobilisées.

Ainsi la Fédération des Eglises protestantes de Suisse, la Commission nationale suisse Justice et Paix de la Conférence des évêques catholiques suisses, la Commission Eglise et Société de l’EEM, les Femmes protestantes en Suisse, la Ligue suisse des femmes catholiques, ont tous participé à l’appel. Une des conséquences du résultat positif de ce vote est la sortie programmée de l’énergie nucléaire civile de ce pays. Et si la neutre Suisse montrait le chemin ?

L’association œcuménique « œco Eglise et environnement » recommande d’accepter la stratégie énergétique 2050 sur laquelle nous voterons le 21 mai 2017. Des valeurs essentielles pour les Eglises comme la justice, la paix, la durabilité, la liberté et la sécurité plaident en faveur de cet ensemble de lois adoptées par le Parlement. En acceptant la stratégie énergétique 2050, la Suisse apporte une contribution à la lutte contre les changements climatiques. La conviction du comité d’œco est que cette stratégie va globalement en direction de la sauvegarde de la création.

Lire la suite

TRAVAIL – Quand le climat stimule le syndicat

2017 ECOLOGIE CFTC Climat docIntéressant cette rencontre et collaboration entre un syndicat français et chrétien et le Réseau Action Climat. En publiant leur document d’analyse commun, ils interpellent la cohérence global des projets du gouvernement français.

L’intérêt étant pour eux de profiter des annonces en cours pour mieux connecter transition écologique et mutation des milieux du travail pour l’accompagner.

Document ici

La CFTC et le RESEAU ACTION CLIMAT
interpellent le gouvernement
15 milliards d’euros pour la formation, 15 milliards d’euros pour la transition écologique, Madame Pénicaud et Monsieur Hulot, n’oubliez pas les passerelles entre ces deux plans d’investissement !

Lire la suite

ORTHODOXIE – Patriarche en vert et pour tous

Sur le site du centre d’étude orthodoxes de l’université de Fordham, à New York, est annoncé la publication de deux livres intéressants (en anglais). Merci à Michel pour l’info.

  • « On Earth as in Heaven: Ecological Vision and Initiatives of Ecumenical Patriarch Bartholomew », Editeur : John Chryssavgis, Introduction par le Duc d’Edinbourgh

2017 ECOLOGIE Livre Orthodoxie Patriarche 2017Il s’agit d’une compilation des écrits et interventions du patriarche Bartholomée durant les vingt années passées de son ministère, qui souligne la primauté des valeurs spirituelles pour déterminer l’éthique et les actions environnementales à mener face à la crise écologique en cours.

  • « Toward an Ecology of Transfiguration: Orthodox Christian Perspectives on Environment, Nature, and Creation », Editeur:  John Chryssavgis et Bruce V. Foltz, Preface par le patriarche Bartholomée et introduction par Bill McKibben

2017 ECOLOGIE Livre Orthodoxie ThéologiensUn livre qui présente les ressources spirituelles de la tradition orthodoxe qui permettent de soutenir l’engagement des personnes et des institutions dans les défis environnementaux actuels. Une belle compilation des textes des théologiens et philosophes orthodoxes contemporains

 

PROJET – Un livre à créer

2017 ECOLOGIE Chaire Jean BastaireLyon encore. Cette fois-ci du côté de l’Université catholique. La chaire Jean Bastaire, lancée il y a quelques mois, poursuit son travail de réflexion et de formation autour des questions de l’écologie chrétienne. Dernier projet en date : la rédaction d’un ambitieux ouvrage sur « Catholicisme et écologie ».

Si le projet peut être soutenu par votre prochaine lecture, il peut aussi l’être dès à présent par une participation financière à l’aventure, par le biais d’une opération de financement participatif. Plus d’infos ici

En espérant que l’ouvrage sera imprimé sur du papier recyclé…

MOBILISATION – On n’a pas de pétrole, mais qu’est-ce qu’on a comme autoroutes…

capture_d_e_cran_2016-06-29_a_15.47.41L’écologie intégrale du pape François invite aussi à regarder en face les contradictions de notre système économique. C’est à ce titre que l’association lyonnaise Chrétiens et pic de pétrole (CPP) soutient les opposants à la construction d’une nouvelle autoroute entre Lyon et Saint-Etienne.

Un soutient qui est aussi un moment important pour cette association née à Lyon en 2007 et qui se prépare à changer de fonctionnement.

CPP a participé activement à la propagation des considérations écologiques et à la promotion de l’idée d’une « objection de croissance » chrétienne en organisant 3 colloques, de nombreuses conférences et ateliers d’éducation populaire. Face à l’urgence écologique, sociale et anthropologique, CPP se réjouit de la prise de conscience des chrétiens et de l’action courageuse du Pape François. C’est pourquoi ses membres souhaitent désormais agir sur le terrain de luttes concrètes et dissoudre l’association. « Nous avons réalisé un bon travail intellectuel, en phase avec l’encyclique Laudato Si’. Il est temps pour nous de rejoindre des initiatives de terrain et de laisser la nouvelle génération de chrétiens écologistes faire vivre nos réflexions. Des graines ont été plantées et portent leur fruit. Il reste à espérer que les changements seront à la hauteur de l’urgence écologique et de l’impératif moral à préserver la Création » précise Henri Pérouze, membre actif.

Fondée à Lyon en 2007, l’association est le fruit de la rencontre entre un prêtre catholique et des militants écologistes. Elle travaille depuis sa création à mettre en valeur les liens entre le christianisme et l’écologie politique, tout en se voulant proche avec les luttes concrètes, associatives, syndicales et politiques. Avec l’appui de nombreux d’intellectuels, chercheurs, théologien, hommes et femmes politiques – chrétiens, agnostiques ou athées – comme Gaël Giraud s.j., Serge Latouche ou Olivier Rey, CPP a sensibilisé plusieurs centaines de participants à ses colloques et ateliers de réflexions. Les actes des 3 colloques sont disponibles en ligne sur www.chretiens-et-pic-de-petrole.org

L’association CPP a donc décidé de se dissoudre pour permettre à ses membres de s’engager dans différents engagements militants concrets. Les actifs de l’association vont être distribués à l’association « Sauvegarde des Coteaux du Lyonnais » qui s’oppose à la construction d’une nouvelle autoroute entre Lyon et Saint-Etienne.

« Il est urgent de remettre en cause le paradigme techno-capitaliste, dans lequel s’inscrit ce grand projet  climaticide, court-termiste et dont les bénéfices reviennent encore une fois à une multinationale au fonctionnement opaque. Il y a des alternatives souhaitables. » expliquent les membres de l’association.

Pour en savoir plus sur ce nième projet autoroutier

On peut rappeler aussi que c’est à Saint-Etienne que ce sont tenues les 2 premières moutures des Assises chrétiennes de l’écologie. Cette mobilisation est peut être un bon prétexte pour lancer les suivantes ?

DL