RESEAUX – Justice sociale et solidarité

Le domaine est vaste et couvre de très nombreuses associations caritatives chrétiennes. Nous n’abordons donc ici les choses que de manière très ponctuelle et presque anecdotique…

EN TRAVAUX – EN TRAVAUX

 

JUSTICE SOCIALE et DURABILITE

  • Fondé en 1987, l’Institut Von Hügel est un institut catholique de recherche universitaire appartenant au St Edmund’s College de Cambridge. Il est dédié à l’étude des relations entre christianisme et société. Parmi les trois centres de recherche,on peut noter le travail du CSC (Capability and Sustainibility Centre),axé sur les questions de justice sociale dans des perspectives »soutenables ». Leur site donne déjà quelques pistes et dates de conférences intéressantes.

 

RÉSEAU CHRÉTIEN OECUMÉNIQUE :
« PAIX, ENVIRONNEMENT ET MODES DE VIE »

Prenant le relais de l’initiative « Justice, Paix, et Sauvegarde de la Création » engagée par le Conseil OEcuménique des Eglises à Vancouver en 1983, les diverses églises d’Europe se sont retrouvées en mai 1989 à Bâle et ont proclamé que la promotion de la paix doit non seulement se fonder sur la justice mais également intégrer la sauvegarde de la création. Responsabilité, sobriété, solidarité entre les individus, au niveau local, régional, entre les nations et avec les générations futures, respect de la création sont autant de valeurs qui découlent de la Bible tout entière, Premier et Nouveau Testament. Des Chrétiens, toujours plus nombreux, veulent s’engager dans une démarche active pour contribuer concrètement à la préservation et à la sage gestion de notre planète. C’est dans cette perspective que des organisations chrétiennes de diverses confessions mettent en place un réseau chrétien oecuménique
« Paix, Environnement et Modes de Vie », composé de groupes de Chrétiens répartis à travers l’hexagone, et de mouvements. Avec pour mission de

Ce diaporama nécessite JavaScript.

sensibiliser les chrétiens  à leurs responsabilités personnelles directes dans l’environnement, éduquer, informer ; mais aussi promouvoir une responsabilité collective, en prenant éventuellement position dans des problèmes locaux ou régionaux en rapport avec l’environnement. Il ne s’agit nullement d’une « écologie chrétienne », mais de contribuer à une réponse aux questions écologiques par une approche proprement chrétienne. L’on privilégiera le respect, la dignité de l’homme, la solidarité, en développant des modèles de développement préservant les ressources de la création pour les générations présentes et futures. Et aussi d’inciter à une conversion des modes de vie. Cela implique une conversion souvent radicale des comportements (les achats, les choix énergétiques, les modes de transport etc.), chez certains, la découverte de la frugalité ! L’action de grâce est essentielle, comme la contemplation, le ressourcement intérieur, le partage d’engagements avec les autres, une communion avec les autres chrétiens et avec Dieu. Il ne s’agit pas d’oeuvrer en vase clos, mais de s’ouvrir, selon les situations, à une coopération avec d’autres mouvements ou associations, chrétiens ou non confessionnels, en respectant la spécificité de chacun.

Cela passe notamment par l’organisation des campagnes « Vivre autrement » deux fois par an. De nombreux mouvement participent à ce collectif d’action et de sensibilisation. ACE / ACF / ACI / ACO / AEP/ A Rocha  / ASAH / CCFD  / CMR / CVX / EEUdF / FPF / FFS / JIC / JOC / Justice et Paix / MEJ / MCC /
Mission de France  / Mission Populaire Evangélique de France  / MRJC / OEKU / Pax Christi / Scouts et Guides de France / Secours Catholique

Réseau oecuménique « Paix, environnement et modes de vie »
Fédération protestante de France, Pax Christi France, Justice et Paix
Contact : Xavier MOnmarché Secrétariat : Pax Christi, 5 rue Morère, 75014 Paris ; tél. : 01 44 49 06 36 /
paxchristi.environnement@orange.fr / paxchristi.cef.fr

SOUVERAINETE ALIMENTAIRE

  • Le site officiel de l’ECLA (Eglise évangélique luthérienne américaine) présente les principales initiatives de ces communautés, notamment plusieurs programmes autour de la souveraineté alimentaire au Nicaragua.

DU CÔTE EVANGELIQUE et BAPTISTE

  • En Australie, les initiatives se multiplient dans les différentes confessions chrétiennes. La Uniting Church in Australia (UCA), (UCA), qui rassemble depuis 1977 diverses confessions protestantes dont les méthodistes et les presbytériens a élaboré ainsi un programme d’actions pour le respect de l’environnement. A Maroubra Junction, au sud de Sydney par exemple, la communauté locale mène régulièrement des actions de sensibilisation, sous la dénomination ‘Green church’. On peut consulter aussi les actions de l’église anglicane, qui a mis en place depuis le synode de 2002, un groupe de travail. Il faut citer aussi le travail et le bon site, très riche du projet Earthcare . Groupe très actif.

DU CÔTE OECUMENIQUE

  • Le projet Renewal – un projet de mobilisation des communautés croyantes américaines autour des enjeux écologiques. Une approche qui s’enracine dans le travail et la pensée de Thomas Berry (1914-209) – Leur site ici
  • Le forum on Religion and Ecology a été créé par John Grim et Mary Evelyn Tucker. Ce forum a déjà a son compte l’organisation de dix conférences sur le rapport des grandes religions du monde à l’écologie, qui se sont déroulées au Centre pour l’étude des religions mondiales à la Harvard Divinity School (Boston,Massachusetts). Ces conférences ont été retranscrites en dix volumes,édités par la Harvard University Press. Mary Evelyn Tucker est de formation historienne des religions, spécialisée dans les grandesreligions asiatiques. John Grim est professeur de religion, spécialisé dans les religions natives américaines.
  • Le National Religious Partnership for the Environment a été fondé en 1993 par 4 grandes organisations religieuses américaines. Une collaboration avec des actions communes ou propres à chaque partenaire. En l’occurence :- le monde catholique, par le Environmental Justice Program de la conférence US des évêques catholiques. – les églises protestantes, orthodoxes et afro-américaines (Eco-Justice Program) du Conseil national des églises du Christ (NCCC). – les communautés juives via The Coalition on Environment and Jewish Life (COEJL). – les églises évangéliques (23 d’entre elles) via The Evangelical Environmental Network (EEN).

Dans le monde francophone, au Québec on peut évoquer le site « Développement et Paix », de  l’organisme officiel de solidarité internationale de l’Église catholique au Canada et le membre canadien de Caritas Internationalis. On y trouvera notamment un dossier sur la question de l’eau (les évêques du Canada encouragent par exemple à refuser l’eau en bouteille..).

résentation des structures officielles présentes au sein de l’Eglise catholique de France qui travaillent sur les questions environnementales.

Groupe de travail « Ecologie et Environnement » (2010-2012).

Ce groupe, sur demande des évêques, a notamment élaboré le document « Enjeux et défis écologiques pour l’avenir » (2012), après avoir organisé plusieurs temps de formation pour la Conférence des Evêques à Lourdes sur le sujet.

Membres du groupe : Marc Stenger, évêque de Troyes ; Jean-Claude Boulanger, évêque de Bayeux-Lisieux ; Pierre-Marie Carré, archevêque de Montpellier ; Jean-Pierre Grallet, archevêque de Strasbourg ; Gilbert Louis, évêque de Châlons-en-Champagne ; Jean-Louis Papin, évêque de Nancy ; Pascal Wintzer, évêque de Poitiers ; Gildas Kerhuel, secrétaire général-adjoint de la Conférence des évêques de France. / Participants au groupe : Jean-Pierre Chaussade, diacre du diocèse de Paris, chargé de mission ; Elena Lasida, écomiste, membre de Justice et Paix-France, enseignant-chercheur à l’ICP ; Jacques Paoletti, ancien DR au CNRS, enseignant au Collège des Bernardins ; ANdré Talbot, théologien moraliste, Justice et Paix-France, enseignant au Centre théologique de Poitiers et à l’ICP

 

Conseil famille et société

Les neufs conseils permanents permettent à la Conférence des évêques de France d’exercer collectivement sa responsabilité. Ils comptent entre deux et neuf évêques et d’autres membres, choisis pour leur expertise. Leurs présidents sont élus par l’assemblé plénière pour trois ans. Le conseil « Famille et société » aborde notamment les questions de l’Environnement et des Modes de vie,

Président : Mgr Jean-Luc Brunin, Évêque du Havre / Membres : Mgr Yves Boivineau, Evêque d’Annecy / Mgr Armand Maillard, Archevêque de Bourges / Mgr François Jacolin, Évêque de Mende / Mgr Dominique Lebrun, Evêque de Saint-Etienne / Mgr Gérard Coliche, Evêque auxilliaire de Lille /et Mme Monique Baujard / M. Jacques Arènes / Mr Jérôme Vignon /Secrétaire : P. Gildas Kerhuel / Tél : 01 72 36 68 21/22

Service national « Famille et société »

 Les dix services nationaux sont des instances permanentes qui apportent une contribution dans les principaux secteurs de la vie de l’Eglise en France : ils mettent en œuvre toute une série d’actions – aux plans national, provincial ou diocésain – sous forme d’expertise ou de conseil, ou encore d’activités de formation ou d’animation pastorale. Leurs missions sont décidées par l’assemblée plénière et leur directeur nommé par le Conseil permanent. Chaque directeur est placé sous la responsabilité d’évêques membres des commissions ou des conseils correspondants. Parmi ces services, se trouve celui consacré aux questions « Famille et société » (dir. Mme Monique Baujard /01 72 36 69 01 /58 , avenue de Breteuil /75007 Paris / Tél. : 01 72 36 69 09).

Le conseil pour les questions familiales et sociales confie au Service National Famille et Société, des missions dans les domaines suivants :• Famille/ • Politique, Economie, Europe /• Santé /• Justice  /• Environnement et Modes de vie /• Tourisme et Loisirs .Toutes ces réalités sont à prendre dans leur dimension nationale, européenne et mondiale

Dans ce cadre, les missions concernant le domaine «  Environnement et Modes de vie » est dirigé par M. Jean-Hugues Bartet / Tel.: 01 72 36 69 09

Justice et Paix-France.

 Mission
Justice et Paix-France a reçu de l’Eglise de France la mission de faire entendre, dans les grands débats de notre temps, une voix qui soit à la fois pertinente et évangélique et d’aider les chrétiens à être actifs et vigilants sur les questions de justice et de paix internationales.

Chantiers
Les chantiers de Justice et Paix-France recouvrent six domaines principaux :
- les droits de l’homme / - le développement / - la paix et la sécurité / - la justice  / - l’Europe  / - Nouvelles solidarités Nord-Sud, en collaboration avec les congrégations religieuses issues des pays d’Afrique de l’Ouest

Action
- outils de réflexion et d’analyse : dossiers, ouvrages, articles / - colloques, conférences, sessions, débats à l’invitation de paroisses, mouvements, établissements scolaires ou divers groupes / - participe au débat public en intervenant fréquemment dans les médias / - agit au sein de divers collectifs ou groupe de travail : Ensemble contre la traite, plate-forme « contrôlez les armes », coalition pour la Cour pénale internationale, Observatoire international des violences sexuelles dans les conflits armés, Publiez ce que vous payez, coordination française pour la décennie, plate-forme dette & développement … / - missions d’information et de solidarité comme en 2005 et 2007 au Togo, en 2011 au Soudan.  / - participe activement à la conférence européenne des commissions Justice et Paix (30 commissions). Justice et Paix-France a assuré la présidence de la conférence d’octobre 2008 à septembre 2011.

Mgr Yves BOIVINEAU, évêque d’Annecy, Président
-Bureau :  André BRIGOT, chercheur EHESS ; Michel DRAIN, fonctionnaire ; Marc de MONTALEMBERT, universitaire ; André TALBOT, prêtre du diocèse de Poitiers, théologien, enseignant à l’ICP
- Jean-Yves BAZIOU, prêtre du diocèse de Quimper, théologien, enseignant à l’Institut catholique de Lille / - Sylvie BUKHARI de PONTUAL, avocate, présidente de la FIACAT, doyen de la FASSE  / - Luc CHAMPAGNE, ancien syndicaliste, directeur du département Santé à la Conférence épiscopale  / - Jean CHAUDOUET, chercheur / - Patrice DUFOUR, président de société, ancien cadre de la Banque mondiale  / - Alain DURAND, op, théologien / - Benoît GUILLOU, journaliste, rédacteur en chef de la Chronique d’Amnesty International / - Patrick Hénault, ancien Ambassadeur / - Sabine LAPLANE, communauté Saint François-Xavier, enseignante / - Jean-Bernard MARIE, chercheur au CNRS, Strasbourg / - Cécile RENOUARD, religieuse de l’Assomption, philosophe, enseignante au Centres Sèvres /  - Daniel VERGER, Directeur exécutif de Coordination Sud /- Denis VIENOT, Ancien secrétaire général du Secours catholique, ancien président de Caritas Europa et Caritas Internationalis / Invité permanent : - Alexis Fritche, représentant la Commission Eglise et Société de la Fédération protestante de France

Contacts : Justice et Paix France  / 58, avenue de Breteuil /
75007 Paris  /Tél : +33 (0)1 72 36 69 09 (ou 03) /justice.paix cef.fr

Page : Mondialisation et développement durable.

Publicités

Une réflexion au sujet de « RESEAUX – Justice sociale et solidarité »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s