SPIRITUALITE -Ho, ho… Y a Quelqu’un ?

2017-transition-interieure-bossey

L’écospiritualité est une approche spirituelle des enjeux liés à la crise écologique en cours. Le site et le réseau « Trilogies » développe de nombreuses formations et temps spirituels dans ce domaine. Parmi les prochains rendez-vous, on peut noter par exemple ce WE à Bossey en Suisse, du 5 au 7 mai prochain.

Trouver Dieu dans la Création pour nourrir la transition intérieure.A la racine de la question écologique

Les problèmes écologiques comme les changements climatiques ou l’érosion de la biodiversité ne sont pas solubles dans le développement durable, les technologies vertes ou les écogestes au quotidien. Y répondre de manière profonde appelle à une transition vers un monde nouveau, fondé sur des relations ré-harmonisées avec la Terre et tous les êtres qui l’habitent. Ce changement de paradigme implique notamment une transformation de notre regard sur la nature, au-delà de ce à quoi l’Occident et le système
économique dominant l’ont réduite (un stock de ressources). L’enjeu est de «ré-enchanter» la Création en lui redonnant sa plénitude d’être et de vie mystérieusement habitée par le divin.

Lire la suite

NATURE – Et Dieu dans tout ça ?

2017-colloque-reseau-blaise-pascalLe réseau de scientifiques  et théologiens chrétiens « Blaise Pascal » organise le 25 mars prochain, un colloque sur le thème suivant :« La Nature nous parle-t-elle encore de Dieu ? »

Ce colloque du réseau Blaise Pascal « Sciences, Cultures et Foi », se déroule à l’Enclos Rey (57 rue Violet 75015 Paris), du samedi 25 mars 2017 à 11h au dimanche 26 à 16h. Parmi les intervenants, il faut citer : Jean-Michel Maldamé (théologien, Institut Catholique, Toulouse) sur la théologie naturelle aujourd’hui, Benoit Bourgine (théologien, Université Catholique, Louvain) sur la pensée théologique d’Adolphe Gesché et un débat entre Philippe Deterre (prêtre Mission de France, Centre d’Immunologie et des Maladies Infectieuses, Paris) et Philippe Gagnon (théologien, Centre Théologique de Meylan).

Si le livre des Ecritures ne parle qu’à ceux qui veulent bien le lire, le livre de la Nature parle à tout homme.

Lire la suite

SUISSE – La bonne heure de la justice écologique

2017-fribourgL’écologie se décline aussi en version bilingue. Par exemple, en Suisse, où la Faculté de théologie de l’Université de Fribourg  organise une journée d’étude sur le thème « Vers une écologie intégrale. Réflexions théologiques et implications pastorales à partir de l’encyclique Laudato si’ ».

La journée aura lieu le mardi 21 mars 2017, de 8 h. 45 à 13 heures, au Centre spirituel Sainte-Ursule de Fribourg, Suisse. Et en voici l’argumentaire théologique, pour ceux qui aiment le genre :

Il a fallu longtemps pour que les responsables des Églises reconnaissent la gravité des problèmes écologiques auxquels la terre est exposée. Cédant à l’esprit des années 1960, le concile Vatican II a plutôt défendu une « théologie de la domination », selon laquelle la nature est surtout disponible pour l’utilisation humaine (cf. Gaudium et spes, n. 12 ; 36). Ce n’est qu’avec Jean Paul II et son encyclique Sollicitudino rei socialis (1988) que la protection de l’environnement est entrée dans les priorités de l’enseignement social de l’Église catholique.

Lire la suite

ECOLOGIE -Colloque au Vatican sur les (saintes) espèces ?

 

2016-academie-biodiversite

Le site de la revue « L’écologiste » annonce un colloque intéressant à venir au Vatican ! Vérification faite : il s’agit bien d’un atelier de travail qui se déroulera du 27 février au 1 mars 2017 à l’Académie pontificale des Sciences, sur le thème « Comment sauver le monde naturel duquel nous dépendons ».

Une bonne nouvelle donc, puisqu’enfin, la question du devenir de la biodiversité est abordée frontalement. Dans le texte introductif de l’atelier est évoqué le risque d’une phase d’extinction massive des espèces vivantes, 66 millions d’années après la dernière. Une période intermédiaire qui a permis l’émergence de plus de 10 millions d’organismes eucaryotes (complexes) et un grand nombre d’organismes unicellulaires. Parmi eux, nos aïeuls biologiques, homo erectus et leurs descendants- remontent à 2 millions d’années. « L’homme qui sait » lui n’a que 60 000 ans d’âge et s’est répandu sur tous les continents. Il y a 10 000 ans, la planète devait compter environ… un million d’habitant, dont 100 000 européens. Agriculture, écriture, technologies : les progrès des savoir-faire ont, depuis lors, changé la face du monde en bien. Mais aussi en mal, notamment en impactant directement la survie des autres espèces, dont un bon nombre ont déjà disparu sous les coups du développement de l’agriculture moderne.

Lire la suite

RURAL – Une fabrique made in Oise

2017-fabrique-du-monde-rural-oiseComme il n’y a pas que Trump dans la vie, il est bon de parler d’une autre inauguration peut être bien plus prometteuse… Le Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne  (MRJC) et inaugure le vendredi 20 janvier à 17 h, la Fabrique du Monde Rural à Ansauvillers (Oise).

Mais qu’est-ce qu’une Fabrique du Monde Rural ?

 Les Fabriques du Monde Rural sont un projet porté par le MRJC qui vise à créer en milieu rural des lieux gérés et animés par des jeunes, ouverts aux habitants et au territoire et vecteur d’intégration socio-économique des jeunes et de solidarité. Dans l’Oise, le MRJC a acquis un bâtiment en Octobre 2016 où il souhaite proposer des formations citoyennes, de l’hébergement collectif, un café associatif, un jardin partagé. Le lieu est labellisée Fabriques d’Initiatives Citoyennes par le Ministère de la Jeunesse et des Sports.L’inauguration sera l’occasion de lancer la dynamique nationale des Fabriques, une bonne nouvelle pour les jeunes et les territoires ruraux !

Plus d’infos ici : 2017-fabrique-du-monde-rural-mrjc-picardie

DL

Fabrique du Monde Rural de l’Oise /  2 place de la Mairie / 60120 Ansauvillers

AGRICULTURE – Revisiter les chemins de terre

tract_jn2017_leger

Ce sont déjà les 27e Journées paysannes qui se préparent, avec comme thème « A la lumière de l’Evangile et de la sagesse paysanne, quels chemins inventer? ». Un rendez-vous qui se déroule à Souvigny (Allier) et qui rassemblent des paysans chrétiens et leurs amis pour rendre grâce, partager et réfléchir sur ce que devient ce monde rural en profonde mutation.

Voici la présentation de cette rencontre :
Les récoltes de l’année 2016 ont été faibles, les prix ont été bas, la situation agricole dans son ensemble a mis de nombreuses familles paysannes dans la difficulté et parfois dans l’angoisse. Et pourtant, dans le même temps, s’est déroulé grâce à l’Église, le grand Jubilé de la Miséricorde. C’est un appel. Nous savons bien, nous autres gens de la terre, qu’après les épreuves climatiques et économiques, la vie rejaillit. Il fallait bien entamer ensemble un grand mouvement communautaire d’espérance. Nous sommes au coeur de cette démarche.

Lire la suite