DOCUMENT – Du neuf dans de l’ancien ?

2017 LIvre CEF 2017

ça y est. Il est sorti ? Qui ? Le dernier opuscule de réflexion des évêques catholiques de France sur l’engagement social de nos communautés, et qui fait directement écho aux appels de l’encyclique Laudato si du pape François.

Ce texte, en fait, prend la suite d’un autre, écrit il y a … 35 ans, en 1982. La déclaration de l’époque « Pour de nouveaux modes de vie », avait été écrite dans un contexte de crise économique, de forte croissance du chômage, de la précarité et de la misère. La crise écologique n’y était pas encore très clairement évoquée mais elle se profilait déjà à l’horizon. Désormais avec la demande du pape François, les appels au changements urgents de nos modes de vie personnels et collectifs se font plus pressants.
« Le choix a été fait dans ce texte de s’adresser à l’ensemble des Français pour les interpeller sur leurs choix et leurs engagements. Ce texte n’est pas une analyse exhaustive des problèmes de notre société ou un programme politique. Son but est d’aider chacun à exercer son discernement dans une situation qui exige à la fois un regard lucide sur le monde et une volonté d’agir pour le bien commun. »
Un texte intéressant donc, attentif à dialoguer avec tous, sans diaboliser personne autour de sept thématiques. Il s’agit de penser les moyens de « mieux vivre le temps », « mieux consommer », « mieux utiliser l’argent », « mieux produire », « mieux habiter l’espace », « mieux répondre aux besoins sociaux », ‘mieux accueillir les migrants ». Et chaque chapitre fait un certain nombre de rappels nécessaires sur des avancées ou des résistances actuelles dans la société politique et civile françaises. Avec un appel final à participer activement au renouvellement des structures démocratiques en France.
Un document donc stimulant et qui pourra aider beaucoup de communautés à continuer à rester mobilisées, deux ans après Laudato si.
Mais.
Car, il y un mais, si le document assume un style qui veut être proche de celui du pape François, il manque quand même singulièrement de souffle.

Lire la suite

NUCLEAIRE – Désarmer les fausses paix

2017 PAX Nucléaire climat islande« Une éthique et un droit basé sur la menace d’une destruction réciproque – et potentiellement de toute l’humanité – sont contraires à l’esprit même des Nations unies. (…)« La paix et la stabilité internationale ne peuvent être fondées sur un faux-sens de la sécurité, sur la menace d’une destruction réciproque d’un anéantissement total, sur le simple maintien d’un équilibre des puissances »

Extrait du message du pape François envoyé le 29 mars à la conférence des Nations unies en cours à New York pour négocier un traité interdisant les armes nucléaires. Le message a été lu par Mgr Camilleri, sous-secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les États.

La paix et la stabilité internationale ne peut pas être basée sur un faux sentiment de sécurité, basé sur la menace de destruction mutuelle ou d’annihilation totale ou d’un simple maintient d’un équilibre de puissance. La paix se construit sur la justice, le développement humain intégral, le respect des droits fondamentaux humains, sur la protection de la Création, sur la participation de tous dans la vie publique, sur la confiance entre les peuples, sur le soutien des institutions pacifiques, sur l’accès à l’éducation et aux soins, sur le dialogue et le solidarité. De ce point de vue, nous devons aller au-delà de la menace nucléaire. (…) Le but ultime de l’élimination totale des armes nucléaires devient ainsi à la fois un défi et un impératif moral et humanitaire. (…) Accomplir un tel monde sans armes nucléaires implique un processus à long terme basé sur la conscience que « tout est lié » (LS § 117, 138)

DL

VATICAN – Vous êtes au courant ?

Bon. ça ressemble à un joli coup de pub. Mais qui sait ? Le pape François a été initié à la conduite d’un véhicule électrique pour ses déplacements au Vatican. Avec, à la clé, le projet de faire du Vatican une cité n’émettant aucun CO2 du fait de ses véhicules. Une révolution Laudato si de plus qui pourrait bien donner l’exemple à d’autres.

C’est donc pour le 80e anniversaire du pape que la Wermuth Asset Management (WAM) a mis à disposition (pour un an) une voiture électrique (une Nissan Leaf pour ne pas la nommer) au pape argentin. A l’origine, Jochen Wermuth, le fondateur de la WAM, voulait offrir une Tesla Modal S. Mais la limousine de luxe n’a pas retenu l’intérêt du pape. Le WAM est une entreprise familiale fondée en 1999 par Joche Wermuth, conseillant les fonds d’investissements dans les initiatives alternatives et durables. Dans le passé, l’entreprise a ainsi accompagné des placements jusqu’à hauteur d’1 milliards de dollars. Elle s’engage dans le développement de modèles économiques durables et éthiques.

Jochen Wermuth , 47 ans et protestant, est un acteur important du monde économique (dans les années 90, an nom de la Deutsche Bank, il a participé à la transition de l’économie russe) dans la bascule vers les énergies renouvelables. Il participe activement au mouvement de désinvestissement dans les énergies fossiles. Son soutien financier au parti des Verts dans le Bade-Wurtemberg lui a été reproché, mais l’homme est aussi un soutien de Greenpeace.

Si le pape – qui a publié l’encyclique Laudato si – a accepté la proposition du véhicule électrique, c’est avec plusieurs conditions.

Lire la suite

DECHETS – Qui veut aller loin… nettoie sa classe

DLSource : Art. de Teresa Anyabuike (trad E&E), soeur de Notre-Dame-de-Namur, coordinatrice de la communauté d’autogestion du diocèse d’Ilorin

.

LAUDATO SI – C’est aussi un cri !

2017-clameursUne websérie Laudato si ? Eh bien oui ! Les amis du CERAS ont osé. Dès le 13 mars prochain, sur Youtube, la série « Clameurs » donnera la parole aux « exclus pour interroger nos modèles de société ». Entre fiction et documentaire, la websérie se déclinera en six chapitres.

Accélération, la culture du déchet, notre cadre de vie, notre relation à la Création, un ‘nous’ à construire ensemble, « nos cultures, notre avenir »… chaque chapitre sera l’occasoin de rencontres et d’éclairages variés.

Derrière l’opération se cache notamment Martin de Lalaubie, 28 ans, réalisateur de la série. Engagé au Ceras depuis 2013, il travaille sur la série depuis fin 2015.

 

 

CLIMAT – Des évêques américains aux aguets

2017-eveques-americain-rex-tillersonUne lettre. Les évêques nord-américains viennent d’écrire une lettre au nouveau secrétaire d’Etat Rex Tillerson. Et aussi président directeur général d’Exxon Mobil.

Le texte de la lettre (en anglais) est à lire ci dessous. Après avoir rappelé le lien fort du monde chrétien à l’environnement, issu de l’héritage judéo-chrétien, les évêques – en l’occurence Mgr Cantu et Dewane-  évoquent aussi la mobilisation forte sur ce sujet demandée par le pape François. Et aussi son engagement fort dans la lutte contre le dérèglement climatique en cours.

Du coup, les évêques demandent au Secrétaire d’Etat de soutenir le Green Climate Fund (GCF), qui, par des aides financières, encouragent des pays en voie de développement pour s’adapter et résister aux effets des changements climatiques. Ils demandent aussi de mettre en oeuvre « une révolution énergétique » urgente, en développant les énergies renouvelables au sein du pays, tout en respectant les engagements signés lors de la COP21 à Paris.

February 17, 2017
The Honorable Rex Tillerson /Secretary of State / U.S. Department of State
2201 C Street, NW / Washington, DC 20520
Dear Secretary Tillerson,
It is our prayer that you may be blessed with wisdom as you begin your term of office asSecretary of State. Today, we write about our shared obligation to care for the environment. The Judeo-Christian tradition has always understood “the environment” to be a gift from God. From time immemorial, the people of our nation have recognized this gift in our abundant and beautiful lands, pristine waters and clear skies.

Lire la suite