CREATION – A l’eau quoi !

Avec le mois de prière pour la Création qui s’ouvre du 1er septembre au 4 octobre, il est temps de signaler les initiatives qui se prennent à cette occasion. Du côté des Frères missionnaires des campagnes, la rencontre à la maison de la Carneille en est déjà a sa 5e édition.

Cette année, le thème de la rencontre tourne autour de l’eau. Gestion, solidarité, émerveillement : les questions ne manquent pas. Une belle rencontre familiale, festive et oecuménique. En effet, la fête est portée par le même collectif que l’an passé : frères missionnaires des campagnes, membres de l’Eglise Protestante Unie du Bocage, groupe Chrétiens et Ecologie, membres des communautés chrétiennes d’Athis et de Briouze, groupe local du CCFD-Terre Solidaire.

Au programme : + des ateliers et animations destinés aux enfants, jeunes et adultes le matin et l’après-midi (jeu de mulette perlière, conçu localement ; atelier bar à eua ; déco avec encre de Chine ; animaux de la mare, radio trottoir, fabrication de glaces à eau, contes sur l’eau etc.) + des expositions dans la salle des fête : « Aqua la goutte d’eau » du CPIE, les animaux de la mare, la mulette perlière + Une table ronde à 14 h avec :
– un ancien du village qui raconterait comment on utilisait l’eau il y a 60 ans
– un couple d’éleveurs qui ont fait un voyage d’immersion au Guatémala : retour sur leur découvertes et implications dans leur métier d’éleveur bio
– un partenaire du CCFD-TS qui a travaillé dans différents pays d’Afrique et d’Amérique latine : comment l’eau est un enjeu politique ?
– le maire de La Carneille (qui a en responsablité l’eau au sein de l’agglomération de Flers : les différentes étapes nécessaires pour ‘traiter’ l’eau de la source au robinet.

+ Une vidéo sur l’eau : sa rareté à l’échelon planétaire, comment peut-on se préparer pour faire face aux pénuries d’eau à l’avenir ?
+ La fête est couronnée par une célébration qui prendra en compte des découvertes faites dans les ateliers …

Merci Emmanuel pour les infos. Que la fête soit belle.
DL

 

 

VATICAN – Coup d’accélérateur contre le changement climatique

Quand la Silicon Valley rencontre le Vatican, que se passe-t-il ? Cela incube ! La preuve ? Le lancement d’un nouvel accélérateur de startups au Vatican pour endiguer le changement climatique et son impact sur les inégalités sociales.

2017 Laudato si challenge.png

Eric Harr et Stéphen Forte sont à l’origine de cette incubation vaticane. Présidents de fonds d’investissements (Ventures capital et Fresco Capital), ils ont appelé leur initiative … « Laudato si » ! Un texte qui a profondément marqué ces entrepreneurs pour « lancer un débat global dans le monde des investisseurs sur la valeur des entreprises à but lucratif dotées d’une mission. » Paul Orlando, cofondateur d’un accélérateur numérique à Hong-Kong a été marqué par l’intervention du pape François au cours d’un programme TED récent (cf. E&E), après que celui-ci ait donné son accord à la demande venant du Vatican. « Cela faisait sens. Le pape lui-même a parlé de ces choses, a écrit sur ce thème et a appelé des leaders dans le monde des affaires à favoriser ce genre d’initiatives » .

Pour rejoindre l’initiative, ouverts à des entrepreneurs de tous horizons, il faudra travailler sur l’un des septs sujets suivants : l’énergie, l’alimentation, l’eau, les villes, le social, la préservation de l’environnement et la finance éthique. Une première session se déroule du 13 juillet au 9 septembre 2017. « Chacune des jeunes pousses retenues recevra une somme avoisinant 31.500 euros en échange d’une prise de participation des investisseurs à hauteur de 6 à 8 % de leur capital. » selon le site WE Demain. De l’argent issu d’investisseurs privés. Un accompagnement par un expert est assuré pendant 4 mois. Chaque projet sera ensuite « vendu » au cours d’un grand oral devant des investisseurs réunis à l’Académie pontificale des sciences.

Plus d’infos : http://www.laudatosichallenge.org

DL
Source : WE demain . Par Laurent Levrey I Publié le 15 Juin 2017

Lire la suite

ANIMAUX – Etats d’âne

La communauté suisse Eucharistein, située à Epinassey (VS) existe depuis vingt ans. Dans son apostolat auprès des jeunes, elle passe aussi par la présence d’animaux domestiques dont il faut prendre soin

Une intuition dont vit cette communauté est de laisser toute sa place à la présence d’animaux pour aider chacun à « renouer avec le réel ». Pour de nombreux jeunes accueillis, prendre soin d’animaux est une manière de retrouver un goût à la vie.

Née en 1996, cette communauté catholique s’est installée pas loin du lieu où est évoqué le martyre de Saint Maurice et de ses compagnons, dans le Valais suisse. Depuis, elle a reçu l’approbation officielle de Mgr Dominique Rey, le 3 mai 2008. En attendant la reconnaissance définitive du statut de « Famille ecclésiale diocésaine de vie consacrée ». La communauté religieuse accueille jeunes et familles, et particulièrement des personnes marquées par diverses épreuves (drogue, dépression, etc.) et est engagée dans diverses missions d’évangélisation. Leur mode de vie passe par le travail, sans salaires ni revenus fixes.

DL

ECOLE – Il n’y a pas que Poudlard qui fait des merveilles

ECOLO Ecole anglaire

Connaissez-vous Kenton ? C’est une banlieue au nord ouest de Londres (GB) où le lycée catholique des sciences Saint Grégoire a remporté  pour la 3e fois le prix des « écoles vertes ».

Il s’agit en fait d’un programme qui permette d’enclencher des pratiques écoresponsables via trois étapes (bronze, argent, or). Il se déploie autour de la dynamique des 3 R : « Réduire, réutiliser, recycler » tout au long du cursus scolaire. A quoi doit être ajouté un projet particulier à chaque école. En l’occurence, à St Grégoire, « l’éco-jardin ». Cette école a obtenu le prix la première fois en octobre 2012. Le prix lui même est valable pour deux ans.

Une idée à reprendre dans d’autres pays et d’autres circuits éducatifs ?

DL

Source : Art. Gail Hovey

 

 

ROME – Ceux qui répondent à l’appel du 18 juin

Deux ans déjà ! A l’occasion de l’anniversaire de la publication de l’encyclique Laudato si, le 18 juin 2015, le pape François a rejoint la campagne de mobilisation qui appelle au moins un million de personnes à engager directement leur vie quotidienne autour des appels de l’encyclique

C’est le Global Catholic Climate Movement qui mène l’aventure de cette campagne du « serment Laudato si' » qui a aussi reçu le soutient de nombreux responsables religieux catholiques : Cardinal Turkson, Tagle, Ribat, Cupich, Marx… Et donc désormais aussi du pape François lui même. « Avec 1,2 milliards de catholiques à travers le monde, nous avons un rôle critique à jouter pour arrêter le changement climatique en cours et la crise écologique plus large », rappelle Tomas Insua, directeur du GCCM. Plusieurs actions catholiques montrent que le mouvement d’action des milieux catholiques est bien lancé : appel du pape à Angela Merkel durant le dernier sommet du G20, poursuite du mouvement de désinvestissement d’organisations catholiques, actions communes avec des mouvement interpellants les responsables rassemblés pour le G7 ou publiant un appel dans Nature Magazine pour faire reconnaitre par le G20 l’urgence de la situation.

DL

Plus d’infos : http://catholicclimatemovement.global/

ENERGIE – Quand la Suisse vise les sommets

2017 ECOLOGIE SuisseLe 21 mai dernier, la Suisse a voté pour sa Stratégie énergétique 2050. Une votation que des institutions ecclésiales de premier plan ont appelé à soutenir, rassemblées par le collectif « Oeco Eglise et environnement », qui rassemble aussi 800 paroisses mobilisées.

Ainsi la Fédération des Eglises protestantes de Suisse, la Commission nationale suisse Justice et Paix de la Conférence des évêques catholiques suisses, la Commission Eglise et Société de l’EEM, les Femmes protestantes en Suisse, la Ligue suisse des femmes catholiques, ont tous participé à l’appel. Une des conséquences du résultat positif de ce vote est la sortie programmée de l’énergie nucléaire civile de ce pays. Et si la neutre Suisse montrait le chemin ?

L’association œcuménique « œco Eglise et environnement » recommande d’accepter la stratégie énergétique 2050 sur laquelle nous voterons le 21 mai 2017. Des valeurs essentielles pour les Eglises comme la justice, la paix, la durabilité, la liberté et la sécurité plaident en faveur de cet ensemble de lois adoptées par le Parlement. En acceptant la stratégie énergétique 2050, la Suisse apporte une contribution à la lutte contre les changements climatiques. La conviction du comité d’œco est que cette stratégie va globalement en direction de la sauvegarde de la création.

Lire la suite

TRAVAIL – Quand le climat stimule le syndicat

2017 ECOLOGIE CFTC Climat docIntéressant cette rencontre et collaboration entre un syndicat français et chrétien et le Réseau Action Climat. En publiant leur document d’analyse commun, ils interpellent la cohérence global des projets du gouvernement français.

L’intérêt étant pour eux de profiter des annonces en cours pour mieux connecter transition écologique et mutation des milieux du travail pour l’accompagner.

Document ici

La CFTC et le RESEAU ACTION CLIMAT
interpellent le gouvernement
15 milliards d’euros pour la formation, 15 milliards d’euros pour la transition écologique, Madame Pénicaud et Monsieur Hulot, n’oubliez pas les passerelles entre ces deux plans d’investissement !

Lire la suite