ALIMENTATION – Discussion à table ouverte

2018 ECOLOGIE Eglises CMR AlimentationJ’arrive un peu tard, mais l’info vaut la peine d’être connue : trois mouvement d’Eglise ont organisé le 5 avril dernier une conférence publique pour faire le point sur les Etats généraux de l’alimentation.

La conférence qui s’est déroulées à Belmont d’Azergues (69) a donné la parole à Béatrice MOLIERE, ingénieur agriculture, diététicienne-nutritionniste  et membre du CMR. A Maureen JORAND, responsable du plaidoyer à la Souveraineté Alimentaire, politique commerciale internationale au CCFD-TS et à Antoine PARISET, agriculteur, porte-parole Rhône de la Confédération paysanne. Une bonne occasion pour saisir les débats qui ont eu lieu en 2017 et le projet de loi en cours de discussion.

De fait, le CCFD-TS, le MRJC et le CMR ont été partie prenante du processus au travers d’une plateforme associative regroupant une cinquantaine de mouvements et associations, intitulée Plateforme citoyenne pour une transition agricole et alimentaireCes trois mouvement, rassemblé en un Réseau Agriculture Alimentation Santé expliquent

Si ce projet de loi semble vouloir en finir avec le dumping commercial des produits agro-alimentaires et lutter contre le gaspillage, rien ne semble engagé contre la libre circulation de produits mondiaux largement subventionnés et vendus en dessous de leurs coûts de production. De même, de nombreuses questions subsistent sur la sécurité alimentaire tant sur les marchés extérieurs (CETA – TAFTA – Amérique du Sud) que sur notre production intérieure qui souffre de l’absence de cadre et d’aide aux agriculteurs qui veulent s’engager dans une conversion bio-agro-écologique.

 

 

Et ils rajoutent aussi

Pour nous, mouvements d’Eglise, après la lecture de ce joyau que constitue l’encyclique Laudato Si’, il nous nous est apparu, comme disciples du Christ, impossible de ne pas nous sentir concernés par ces trois sujets (Agriculture, Alimentation et Santé) tous trois « liés »: « [la] responsabilité vis-à-vis d’une terre qui est à Dieu implique que l’être humain, doué d’intelligence, respecte les lois de la nature et les délicats équilibres entre les êtres de ce monde »(Laudato Si’ § 68).

DL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s