DIOCESE – Le plat (et vert) pays qui est le mien

2017 COnf CasselLe blog E&E a déjà annoncé la prochaine journée diocésaine pour la Création qui se déroulera à Cassel (Nord) le 1er octobre prochain. A cette occasion, l’évêque du lieu s’est exprimé pour inviter largement. Chiche ?

 

JOURNÉE DIOCÉSAINE DE LA CRÉATION

1er octobre à 10h30 à la collégiale Notre-Dame, puis à la salle des fêtes de Cassel.

Message de Mgr Laurent Ulrich, Archevêque de Lille

La Paroisse Saint François accueille à Cassel ce 1er octobre la première Journée diocésaine de la Création. Je suis heureux de cette initiative qui va rassembler des hommes et des femmes, des associations, des mouvements d’Eglise, qui ont pris au sérieux l’appel du pape François à «la sauvegarde de la maison commune» dans l’encyclique «Laudato Si’», publiée il y a deux ans, quelques semaines avant la «COP21», conférence sur le climat qui se tenait à Paris. Cette parole du pape a été accueillie dans le monde entier, bien au-delà des milieux catholiques. Lors de sa parution, je soulignais qu’il y avait dans cette encyclique une parole neuve : habitants de cette terre, nous la recevons comme un don merveilleux pour développer une vie juste et fraternelle pour la famille humaine. Nous en sommes tous gardiens et responsables de notre maison commune. Et c’est aussi une parole enracinée dans notre tradition biblique et chrétienne : dès 1971, le Pape Paul VI avait signalé notre responsabilité dans la protection de l’environnement, qui inclut la nature et la vie de tous : une surexploitation détruit la nature, et atteint injustement les plus pauvres.1 L’encyclique fait un constat fondé et argumenté de la crise écologique actuelle, montrant sans détour la gravité extrême du problème… Mais elle aborde aussi la question d’une manière originale, proposant la notion d’ «écologie intégrale». Plutôt que de centrer le discours sur le seul rapport à la nature et la gestion des ressources naturelles, à partir de la question écologique, elle interroge le sens de la vie toute entière : la vie humaine par rapport à celle de tout être vivant, le style de vie individuel et collectif et la signification donnée à l’idée de progrès.

Les Eglises chrétiennes continuent à se mobiliser pour sensibiliser à ces enjeux d’écologie intégrale. Il y a quelques jours, le 16 septembre a été lancé à Paris, dans une démarche œcuménique, le label «Eglise verte», proposé à toutes les paroisses et communautés locales, dans le but d’encourager, chez les acteurs chrétiens, une véritable conversion écologique. Je vous donne rendez-vous le 1er octobre pour célébrer le Seigneur avec Saint François d’Assise, et partager nos expériences, nos initiatives et nos projets au service de la vie humaine et de la planète.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s