RENDEZ-VOUS – Et après la COP21, elles font quoi les Eglises, hein ?

L’ami Martin Kopp est de retour sur Paris. Une belle voix chrétienne sur les débats en cours autour des urgences climatiques. C’est le 26 avril prochain à la paroisse St Roch.

Alors que le réchauffement n’en finit pas, nul ne peut l’ignorer après la COP 21, que font les Eglises ? Si l’on ne monte plus guère en chaire, les homélies restent un lieu privilégié pour l’écoute et l’absoute. De fait, elles ne laissent que bien peu de place au respect et à l’amour de la Création. Mais, si l’on va au fond des choses, dans leur profonde réalité, comment agissent et réagissent les chrétiens ? Pour le commenter, Martin Kopp est un grand témoin.
A peine trentenaire, fils de pasteur, doctorant à la faculté de théologie de Strasbourg, il a été chargé par la Fédération Luthérienne du plaidoyer pour la justice climatique.
A ce titre, il participe à de nombreuses réunions oecuméniques. Il était présent aux plus récentes COP. Il saura dire si et comment les chrétiens se mettent enfin en ordre de marche après avoir reçu leur feuille de route et nonobstant les péripéties électorales.
Npn seulement gardiens mais garants de la Création, à la suite du Christ, ils ne peuvent se dérober aux rendez-vous de l’Histoire, alors que l’humanité est aujourd’hui en cause, pleinement et tout entière.

 

Advertisements

3 réflexions au sujet de « RENDEZ-VOUS – Et après la COP21, elles font quoi les Eglises, hein ? »

  1. Après Cop 21, un docteur rwandais NGIRINSHUTI Marcel, fait de la formation pastorale en ecotheologie son champ de bataille. Stagiaire postdoctorat à la faculté de théologie et des sciences religieuses de l’université de Montréal, mandaté par la faculté de théologie protestante et des sciences religieuses de l’université protestante d’Afrique centrale, il collabore avec le Réseau des Églises vertes, l’Alliance juive pour la protection de l’environnement et le centre Justice et Foi, pour élaborer un curriculum destiné à des centres de formation pastorale et theologique d’Afrique. Pour les détails, contacter: ngirimarcel@gmail.com

  2. L’Eglise leader de l’écologie un​ rêve de jeunesse que je ne pensais pas voir se réaliser ! Alléluia

  3. PROCESSUS ELLECTORAL EN R.D.CONGO                Le Congo a accédé  à la démocratie embryonnaire dé puis  l’avènementde  Mzee Laurent Désiré KABILA qui trop tôt sera assassiné avantd’atteindre son idéal, celui de ramener notre Pays le Congo à la Démocratielaquelle,  le peuple serait capable de se choisir lui-même ses dirigeantset  cela par le processus électoral.               La semence élective semée par  Laurant Desiré  KABILA  n’a pasabouti, mais il a laissé le jalon à son successeur Joseph KABILA  enparticulier et aux peuples Congolais en général.               Ainsi, l’idée de conduire le pays aux échéances électorales  est arrivée àce vaillant Joseph KABILA, qui malgré les différentes guerres qui ont déchirésle pays  il a réussi  à mettre ensemble le peuple Congolais autourd’une même table pour que le pays soit un et indivisible ;  malgréplusieurs  tractations de ceux qui envient les richesses de ce pays.               Le processus électoral entra  hâtivement et le premier   initiateur c’est Joseph KABILA  et cela sous la direction de la communautéinternationale.  Le congolais qui n’avait pas encore la cultureélectorale, il se verra  vite   introduit dans un nouveau systèmeélectoral dont le peuple ne comprend pas, ne connait le bien fondé desélections  d’où celle-ci  (élection) sera  négative.                Le peuple congolais n’a pas été préparé pour  les élections cecis’explique par le fait qu’une sensibilisation à l’éducation civique a étéprécipitée dont la base  était victime des élections non comprise, c’estpourquoi  ils vivent le résultat négatif comme conséquence de cetteélection  mal préparée.  Par ailleurs, cette élection avait commeobjectif de maintenir les élus au pouvoir  sans que ceux-ci comprennent qu’il s sont les mandatés  du peuple. Le peuple congolais  longtempsvécu le règne dictatorial plus  de trente ans et qu’il s’est vite introduit  dans le processus des élections transparentes et non libre, ils’agit  des élections truquée,  l’exemple  de l’année 2011. Cesélections n’ont  pas été crédible ni transparente et n’ont  pas tenue compte des vrais résultats  des urnes.   Tout cela aengendré des querelles et rumeurs. Un autre aspect négatif des élections depuis l’an 2006 on a assisté aux élections  des députés provinciauxet des sénateurs  mais les élus de cet année là ont un mandat trèsélastique qui est   prolongé jusqu’à ce jour jamais arrivé à terme.Un scandale électoral.               Compte tenu de ce qui précède, la  Jeunesse Anglicane voyant que lesélections de 2016 se pointe à l’horizon, voudrait solliciter  de votrepart, les outils pouvant lui permettre de mieux sensibiliser la population enfin qu’elle ne puisse plus tombé dans  les erreurs   comme étéle cas de l’année 2006, 2011. Le souverain primaire doit être sensibilisé etsavoir élire les vrais   dirigeants pour n’est plus tombé aux erreursdu passé.               Par contre, la Jeunesse Anglicane est capable de sensibiliser la population àla base et  est prête de descendre sur terrain  a fin qu’elle aillemontrer comment procéder aux élections ce la avec la soutenance matérielle devotre part.               Nonobstant  notre volonté nous nous cognons à plusieurs difficultés carles moyens de bord à notre possession sont très limités ;  nousvoudrions  recourir à votre amabilité de nous aider avec votreparticipation en vue d’obtenir des électeurs qui sont capable à élire leursdirigeants.                Fait à Kindu, le 10/042017               Pour la Jeunesse Anglicane du Congo Diocèse de Kindu               Jean  AMAZA MYANGO               Coordinateur Diocésain   L’Eglise  Anglicane du Congoest une association à vocation confessionnelle qui accompagne l’Etat de laRépublique Démocratique du Congo dans les  domaines  del’éducation  et l’instruction des jeunes, a l’effet de prévenir contre toute forme de délinquance juvénile.2.          L’ordonnanceloi  du 1er décembre  1960 lui accorde lapersonnalité  civile à l’association à caractère confessionnelle EgliseAnglicane  congolaise3.          La loin° 71-02 du 31 décembre  1971 instituant toutes les communautésprotestante en une seule Eglise dénommée Eglise du Christ au Congo  ECC ensigle,  selon la nouvelle  formule appelle l’Eglise  Anglicanedu Congo, ECC/11em communauté  Anglicane du Congo.Le Diocèse de Kindu a son siège àKindu, Boulevard Joseph KABILA N0137. Avec les  différents départements qu’organise l’Eglise Anglicane du Congo,  Diocèse de Kindu.Il ya le département de la jeunesse chrétienne AGAPE  qui encadre lesenfants, jeunes filles et garçons. Outre le domaine d’évangélisation de cedépartement intervient aussi dans  le domaine de l’agriculture, éducationformelle et informelle, bonne gouvernance, la démocratie participative, encadrementdes filles et garçons vulnérable [violées, orphelins, abandonnes, prostitues]Comme ressources  humaines, ledépatement de la J.C.A compteUn Gradué   en SociologieUn licencié  en français Un Graduat en animation social Une Gradué en théologie  La demande que je vous adresse est signe deconfiance de votre part, que je croie pouvoir donner une bonne suite favorable, suite à nos préoccupations profonde                                  Ainsi fait à Kindu, le 10/04/2017                                  Pour la Jeunesse Chrétienne Anglicane                                   Jean AMAZA MYANGO                                              CoordinateurDiocésain  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s