SUISSE – Une mobilisation grandissante

Le magazine suisse 24 heures consacre un article récent à la présence des chrétiens dans les débats environnementaux. Une présence grandissante, notamment dans les milieux protestants réformés évangéliques, selon le journaliste Patrick Chuard.

2016 Suisse écolos chrétiens.png

Cinq siècles après la Réforme, le sort de la planète Terre devient une réelle préoccupation pour l’Eglise évangélique réformée vaudoise (EERV). En novembre 2015, le sujet s’est invité aux débats du Synode, qui a accepté un postulat le priant de «placer la sauvegarde de la Création parmi ses préoccupations prioritaires». Il y a dans l’Eglise «des forces prêtes à s’engager», expliquait le pasteur Jean-François Habermacher, membre du Groupe de réflexion sur l’écologie et la spiritualité (GRES), créé en 2014 et constitué de théologiens qui ont lancé une pétition à l’origine du postulat. Celui-ci demande notamment que l’Eglise «lance des actions concrètes et significatives» pour l’environnement. Signataire, la pasteure Hélène Küng estime souhaitable que «l’Eglise ajoute une composante environnementale dans chacune de ses actions, qu’elle réfléchisse à cette dimension dans chacune de ses activités.»

Un courant militant

Longtemps, l’écologie n’était pas un thème prioritaire dans les Eglises – malgré quelques déclarations de principe et l’engagement de penseurs. Chez les catholiques, l’encyclique Laudato si’ (Loué sois-tu) du pape François a changé la donne, fin 2015: «J’adresse une invitation urgente à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète», a écrit l’évêque de Rome. Les réformés avaient de l’avance. L’EERV a inscrit «la sauvegarde de la Création» dans son programme de législature 2014-2019. Le Conseil synodal (l’Exécutif de l’Eglise vaudoise) a nommé un délégué «environnement» en la personne du pasteur Sylvain Durgnat: «J’y consacre une petite partie de mon activité car l’Eglise, qui fait face à des diminutions de postes, a des ressources limitées», explique ce dernier, qui anime notamment le blog Eglise-environnement. Il reprend des informations de l’Association œco Eglise et environnement, créée en 1986. Celle-ci s’inscrit dans un courant militant: elle invitait, par exemple, les citoyens à voter pour l’initiative «Sortir du nucléaire», du 27 novembre dernier. Sylvain Durgnat préfère, lui, mettre en avant «la responsabilité plutôt que la vérité. Je préconise aux gens d’agir avec leur conscience et d’aller voter, mais c’est à eux de décider quoi voter.»

Le lien entre spiritualité et nature? C’est une évidence pour la conseillère nationale Adèle Thorens (Verts): «La nature n’est pas un ensemble de matériaux à notre disponibilité, elle devrait aussi être perçue comme la «Création», dit l’élue, ou du moins une entité vivante dont nous faisons partie et envers laquelle l’être humain a une responsabilité: il en est le jardinier et il a le devoir de la transmettre intacte aux générations futures.» Avant de se lancer en politique, la Lausannoise a étudié et enseigné la philosophie; elle a notamment travaillé sur les travaux du penseur juif Hans Jonas. Celui-ci écrivait que «l’homme moderne doit mettre un frein à la course effrénée à la performance économique et technique qui conduit au pillage sans cesse croissant de la planète.» Pour la protestante Adèle Thorens, «la Réforme a affirmé l’autonomie de l’individu et sa liberté de penser et d’agir, mais ceci inclut aussi une responsabilité. Cette notion est essentielle dans une société libérale comme la nôtre. Nous devons assumer les conséquences de nos actes, en particulier sur ce qui est «périssable», comme le souligne Hans Jonas.» L’élue admet un aspect spirituel dans son engagement: «C’est une vision qui m’est personnelle, qui ne fait bien sûr pas partie du programme des Verts. On est au-delà ou en deçà de la politique. Je ne l’évoque d’ailleurs pas dans mes discours, sauf bien sûr si on m’interroge à ce propos.» (24 heures) 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s