NUCLEAIRE – La centrale fantôme et les Philippins

2016 BalangaLe diocèse philippin de Balanga ne veut pas de la réouverture de la vieille centrale nucléaire de Bataan. Et il le fait savoir.

Il faut dire que la centrale située près de la ville de Morong, dans la province de Bataan, a été construite en 1984 sous le régime du présent Marcos, pour un montant de 2,3 milliards de dollars. Une centrale fantôme puisqu’elle n’a jamais accueilli les barres fissiles pour son fonctionnement. Car, entre temps, des études géologiques avaient révélé que la centrale se trouvait sur une importante faille sismique comme pouvait quand même fortement le suggérer la proximité du volcan Pinatubo. Par ailleurs, une enquête interne estimait à plus de 4000 le nombre de défauts dans la construction.

Mais le petit monde passionnant de l’industrie nucléaire a la mémoire courte et le bras long. Au cours d’une conférence internationale, il y a quelques jours, ses responsables ont évalué l’avenir du nucléaire dans la région Asie-Pacifique et ont donc proposé de réouvrir la centrale de Balanga. Une proposition qui a déjà fait son chemin au sein d’un gouvernement pressé de réduire le coût de l’électricité et de faciliter l’accès à une électricité plus régulière.

Mais, dans une lettre pastorale, Mgr Ruperto Santos, de Balanga, rappelle qu’il

« ne veut pas que l’on mette la vie des gens en danger. Nous ne voulons pas que les sources de notre existence soient détruites. Le diocèse s’était déjà exprimé et nous le renouvelons encore. Pour nous, la vie est plus précieuse que le profit et l’argent qui viendrait d’une électricité peu chère. Nous voulons prendre soin de la Création de Dieu en réponse à son appel à ne pas détruire et abuser la Création. »

Le mouvement philippin pour la justice climatique rappelle que si l’énergie nucléaire contribue moins au changement climatique, elle pose davantage de danger à l’humanité que n’importe quelle calamité ou désordre connus. Les Philippines, avec son niveau de pauvreté élevé, « ne pourrait pas gérer une catastrophe issue d’un accident nucléaire. »

DL

Source : ICN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s