ECOLOGIE – L’urgence de la justice écologique

2016 Ouganda COE.pngLa 3e « conférence internationale sur les alternatives durables pour la réduction de la pauvreté et la justice écologique » (SAPREJ), vient de se dérouler du 4 au 7 avril, à Kampala en Ouganda.

C’est l’université Kyambogo et le Conseil oecuménique des Eglises (COE/WCC) qui ont organisé la rencontre dont le thème était :  » Sciences et religions peuvent apporter des solutions à la pauvreté et à l’injustice ». A l’initiative de Louk Andiranos, consultant du COE pour les questions environnementales, ces rencontres du SAPREJ se veulent pluridisciplinaires et oecuméniques et ont rassemblé cette année une centaine de participants venus du monde entier.

Comme l’a rappelé David Zac Niringiye, évêque anglican émérite du pays, l’Ouganda a une population qui vit aux deux tiers sous le seuil de pauvreté avec une jeunesse sans travail à hauteur de …70 %. De quoi entretenir tous les trafics et toutes les corruptions des systèmes en place, et donc violences sociales et injustices environnementales.

Après une cinquantaine d’interventions, une déclaration commune a été élaborée, portant la voix des plus pauvres et celle de la « nature blessée » de l’Ouganda, désirant le salut et la paix pour tous.

DL

 

Source : WCC /

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s