ORTHODOXIE – Le chaud et le froid

2016 Kyrill antarctique.jpg

Après l’extraordinaire rencontre à Cuba entre le pape François et le patriarche Kirill, ce dernier a continué son voyage vers le Sud. Vers le Paraguay puis plus au sud encore. Jusque vers la base polaire de Bellingshausen. En Antarctique.

Là, il a célébré la messe dans cette base polaire russe située sur l’île du Roi-Georges, au sein de l’église de la Sainte-Trinité, seul lieu actif tout au long de l’année sur ce continent.

Après avoir béni les eaux de l’océan Antarctique, le patriarche s’est félicité que
« l’Antarctique soit le seul endroit sur Terre où il n’y a pas d’armes, pas de guerre, pas de développement d’armes de destruction massive ». « C’est le véritable modèle d’une humanité idéale et un exemple que des gens peuvent vivre de cette façon – sans frontières, ni armes, ni concurrence hostile, qu’ils peuvent coopérer et se sentir comme une famille »
Comme quoi, la guerre froide n’a pas d’avenir. Pour autant, j’espère qu’il ne va pas falloir attendre la prochaine glaciation pour que l’humanité se réconcilie davantage…

Source : La Croix / Nicolas Senèze (avec Tass et Pravmir)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s