COP21 – Un samedi à Montreuil

Samedi dernier, alors que les négociateurs de la COP21 terminaient le premier round de leur travail, un autre sommet se tenait à Montreuil (93), rassemblant de nombreux acteurs de la société civile, dans un joyeux mélange et une belle diversité humaine.

IMG_3524Ca sentait la saucisse (bio) et la frite (sans huile de palmes), dans ces tentes qui entouraient symboliquement la mairie de Montreuil. De la musique s’élevait de ci de là : danses africaines au bout de la rue, groupe altermondialiste joyeusement déjanté et terriblement concerné dans la grande tente, fanfare colorée traversant la foule. Et même, les percussions et les youyous d’un mariage oriental qui avait eu la mauvaise idée de se dérouler à la mairie ce jour-là.

IMG_3534.JPG

On est loin de l’organisation impeccable de la COP21 au Bourget. Il est vrai qu’on y est là-bas en terre onusienne et que les mesures de sécurité limitent toute velléité aux débordements, même festifs. Du coup, les nombreux représentants d’ONG, de mouvements, d’entreprises (eh oui !) qui dressent leurs stands dans les grands halls du Bourget ressemblent plus à des commerciaux d’un salon professionnel plutôt qu’à quelques joyeux drilles d’un marché citoyen.

Merci donc aux organisateurs du « sommet citoyen pour le climat » d’avoir rappelé qu’il y a un temps pour la négociation entre les puissants. Mais qu’il y a surtout, tous les jours, un temps pour la vraie vie. Dans la belle biodiversité humaine qui est celle de nos sociétés cosmopolites.

Bien sûr, ce sommet là était brouillon. On y a croisé aussi bien quelques rastas se balançant ensemble devant des amplis chargés de musique reggae pacifique et contestataire que des militants de Greenpeace, d’Attac ou de petites associations luttant contre les méfaits du nucléaire à Fukushima, pour le soutien de projets des pays du Sud ou pour l’échange et le recyclage de nos biens matériels. Sans oublier des producteurs bio, adeptes de la permaculture ou producteur de jus de pommes normand ou de jus de baobab burkinabais.

Au lycée Jean-Jaurès, sur les hauteurs de la ville, dans ces couloirs sinistres d’une bâtisse sans âme – pauvres lycéens, hôtes ordinaires de ces lieux- , les salles bruissaient de discussions et de formations diverses pour protéger les ressources en eau, se former à la non-violence, connaître la situation de tels projets ou découvrir l’action de telle population autochtone.

IMG_3562

Et les chrétiens dans tout cela, me direz vous ? Ils étaient bien là, plus ou moins affichés : des militants du CCFD-Terre solidaire interpelaient ainsi les passants sur l’accaparement des terres, par exemple. Il y a avait aussi Julien, un ami, doctorant en physique, qui venait d’arriver avec les cyclistes de la vélorution partie du centre de Paris.

IMG_3549

D’autres ont essayé de se réunir dans une salle paroissiale de la ville. Mais malgré la présence du Cardinal Hummes, évêque brésilien et de Mgr Stenger, évêque de Troyes, et quelques autres représentants de mouvements cathos engagés dans la lutte pour le climat, la rencontre resta assez intime. Peut être se tenait elle trop loin du joyeux tumulte du sommet citoyen ? Estelle, cheville ouvrière de toutes ces opérations, a pu se consoler ces sourires confiants offert par les amis brésiliens.

IMG_3585

Et puis, quand les jambes commencèrent à s’alourdir et qu’avec la nuit tombante, le froid devint plus mordant, chacun commença à rentrer chez soi. Ou pas tout à fait encore. En revenant sur Paris, c’est l’église Saint-Ignace qui invita une belle assemblée à un temps de prière en présence des frères de Taizé. Fr Aloïs prit notamment la parole pour inviter les participants à rester attentifs, accueillants, bienveillants pour ce monde souffrant et douloureux. Un moment bienvenu pour que les bruits des sommets en tout genre – au Bourget, à Montreuil et ailleurs – laissent place, enfin, à l’écoute intérieure de la source de toute Vie et de toute Création.

IMG_3630

La prière autour de la Croix permit à chacun de déposer la vie de ce monde au pied du Christ et d’accueillir ainsi la paix insondable qui vient de Lui.

DL

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « COP21 – Un samedi à Montreuil »

  1. Bonjour !

    Merci pour le blog! Je vous ai rencontré à la session de rentrée à Nancy l’an dernier…

    Savez vous si l’appel est relayé / suivi côté catholique pour les actions du 12/12? Il y a au moins le CCFD, mais ça serait bien qu’on soit plus présents aux côtés de la société civile.

    Action CJP le matin, rassemblement tour Eiffel 14h, je pense que vous êtes au courant ?

    Marie+Line Les Amis de la Terre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s