COP21 – Des femmes en action

Sr. Michele Morek (1) (399x500)Soeur Michelle Morek est une religieuse ursuline. Elle est aussi la coordinatrice de la coalition UNANIMA International. Elle est présente à la COP21 dont elle rend compte sur le site de cette ONG.

Sr Michelle est à Paris avec quelques autres membres de l’UNANIMA dont la religieuse de la congrégation Notre Dame, Sr Stacy Hanrahan. Elles sont une douzaine de religieuses qui sont présentes comme observateurs dans les négotiations en cours. Elles peuvent donc participer aux sessions plénières et rencontrer les délégués. Une présence qui fait écho à un appel que Ban Ki-Moon avait lancé à la société civile avant Rio+20 en 2012 : « Les délégués nationaux savent que vous êtes là et que vous les observez. Ils agissent différemment quand ils savent que les ONG sont là et que la société civile les observe. »

Les religieuses soulignent ainsi, par exemple que le sujet du désarmement est cruellement absent des négociations en cours. Un oubli que le cardinal Turkson lui-même a souligné.

« Les experts nous disent que les investissements mondiaux pour des énergies propres devraient être d’environ 1000 milliards de dollars entre aujourd’hui et 2030. Ce chiffre énorme ne correspond en fait qu’à 2 % du PIB mondial et correspond a peu de choses près aux dépenses militaires à travers le monde. Ainsi, la question n’est donc pas : « L’économie peut elle se le permettre ? » mais « Où sont nos priorités? »

D’autres femmes sont présentes aussi dans les salles de conférence de la COP21, dont ces représentantes de communautés autochtones qui ont lancé un cri déchirant. On était loin des discours diplomatiques et des analyses techniques.

LS Femmes.jpg

(Désolé, les interventions sont en anglais). Plusieurs de ces femmes sont issues des populations amérindiennes qui souffrent par exemple de l’exploitation des gaz de schiste sur leurs terres, qui sèment la violence, les viols, la destruction de ces communautés.

Un génocide silencieux qui doit être entendu désormais de toute urgence. Car c’est cela aussi le prix à payer pour les énergies fossiles.

DL

Source : NCR

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s