ROME – Premier vélo électrique au Vatican ?

2015 Rome ClimatLe 11 septembre, le pape François a reçu les 300 participants (religieux, politiques, économiques, scientifiques) au congrès international organisé par la « Fondation pour le développement raisonnable » pour parler de justice et de changements climatiques.

Voici quelques extraits (mal traduits visiblement) de la rencontre. Une vidéo en rend compte aussi (en italien) sur le site du Vatican.

On ne peut plus négliger  « les graves répercussions sociales que ces changements produisent. Ce sont d’abord les plus pauvres qui en pâtissent le plus durement. Effectivement, le problème des changements climatiques est avant tout une question de justice, mais aussi de solidarité… La science et la technologie nous offrent des capacités sans précédent. Notre devoir envers l’humanité, envers les plus pauvres et les générations à venir, est d’en user positivement. Se souviendra-t-on de nous comme de la génération qui a su remplir son devoir? Au milieu de tant de contradictions, il existe aujourd’hui des raisons suffisantes pour être optimistes… Dans l’espoir d’y parvenir, je souhaite à chacun de vous d’avoir la volonté de prendre part à tout ce qui concourt à la transmission de la vie… Nous sommes tous appelés à rendre des comptes…sur la base du rôle que nous avons dans la famille ou au travail, dans l’économie ou la recherche, dans la vie sociale comme institutionnelle… Il n’existe pas de solution miracle…mais chacun peut apporter sa contribution à un résultat qui sera le fruit d’une réflexion et d’un travail commun. L’hypocrisie serait le grand ennemi de cette cause ». Mais pour y réussir, il faut que l’effort soit inspiré par une vision ample et claire du problème, qui prenne en compte tous les acteurs, y compris ceux qui restent souvent en marge des décisions… Ainsi pourront-ils faire entendre leur voix partout où on cherche des solutions à la crise climatique et à ses effets environnementaux et sociaux ».

Soulignant enfin l’importance de la prochaine Conférence de Paris, pour laquelle il recommande « un dialogue qui devienne une alliance réelle en vue d’accords globaux et décisifs » sur le climat, le Saint-Père a assuré ses hôtes de son soutien et de celui de toute l’Eglise », y compris celui essentiel de la prière. Je soumets donc à la bénédiction du Seigneur tous nos efforts, afin que l’humanité sache entendre le cri de la terre comme celui des plus pauvres. Notre mère terre ne peut être une exclue parmi les exclus!… Ainsi la création sera-t-elle plus en accord avec la maison commune offerte par le Père à l’humanité et à tous les créatures ».

Au début de la rencontre, un cadeau a été offert au pape : Un vélo électrique. On est loin de la Mercedes électrique qui avait été offerte au pape Benoit XVI.

2015 Rome Climat2

Publicités

Une réflexion au sujet de « ROME – Premier vélo électrique au Vatican ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s