ROME – Mines anti-personnelles

2015 Mines afriqueDans la foulée de l’encyclique du pape François, le cardinal Turkson a fait organiser par le Conseil pontifical Justice et paix qu’il préside une journée de réflexion à Rome sur l’impact des exploitations minières dans les pays pauvres. Un sujet brûlant qui mobilise dans plusieurs continents de nombreuses communautés chrétiennes (notamment), face aux excès de corruption et de pollution de ces multinationales.

C’est ainsi que le cardinal ghanéen a demandé aux investisseurs, entrepreneurs, banques et politiques de prendre leurs responsabilités pour faire cesser l’impunité qui règne dans ces industries minières, notamment dans les pays les plus pauvres. Devant la trentaine de représentants de communautés victimes de l’activité minière (Rome 17 – 19 juillet) en Afrique, Amérique Latine et Asie, le cardinal a dressé un réquisitoire sévère :

« Pour sa part l’Eglise suit de près depuis longtemps la question, localement mais aussi au niveau des conférences épiscopales (du réseau ecclésial pan-amazonien, du réseau des franciscains ou des Caritas). Tous oeuvrent de concert afin que ces situations ne restent pas ignorées ou couvertes par l’indifférence, voire le cynisme et l’impunité. En effet, c’est d’un changement radical dont on a besoin pour établir le bien commun, la justice, la durabilité et la dignité des personnes ».

(…) « Certaines personnes qui participent à la rencontre ont reçu des pressions et intimidations, par exemple après avoir demandé un passeport. Il y a eu des tentatives de les tuer. Au Conseil pontifical sont parvenus des témoignages de menaces, de violences, de meurtres, de représailles, de dédommagements qui n’arrivent jamais et de promesses jamais tenues ». (…) « Les responsables sont les investisseurs, les entrepreneurs, les banques, les hommes politiques et les gouvernants des pays où se trouvent les gisements ou des pays où résident les quartiers généraux des multinationales minières ».

Ce colloque est organisé entre deux réunions de réflexion du Conseil « Justice et paix » à la demande de certains responsables de sociétés minières : la première a eu lieu en septembre 2013 (sur le thème « Mines pour le bien commun »,  organisée à la demande de vingt-quatre dirigeants de compagnies minières. Un rapport depuis lors sur la responsabilité sociale de ces entreprises a été adressé aux conférences épiscopales des pays intéressés) et la seconde aura lieu du 17 au 19 septembre 2015. Le P. Dario Bossi, religieux combonien, a dénoncé « la criminalisation et la persécution des dirigeants engagées à défendre leurs terres et leurs droits ». Kumar Paikray, un militant du diocèse de Cuttack, en Inde a demandé que ces sociétés étrangères « se retirent » complètement des zones minières.

Le pape François avait adressé une lettre aux délégués présents à cette journée, en évoquant les souffrances des victimes sur ces sites industriels.

« Leur cri, écrit le Pape François, s’élève « à cause des terres perdues, à cause d’une extraction de richesse qui laisse dans la pauvreté des populations locales, à cause de la corruption, des violences et des menaces, des violations des droits, des conditions de travail qui touchent parfois à l’esclavage, au trafic d’êtres humains et à la prostitution induite. J’entends inviter vos communautés à inter-agir de manière constructive avec tous les agents du secteur… Puisse cette occasion contribuer à une meilleure perception des responsabilités, à commencer par la dignité des personnes qui nécessite d’une culture morale capable de réagir à la crise. Je prie le Seigneur de favoriser vos travaux afin qu’ils soient fructueux pour tous ceux qui sont victimes de ce phénomène ».

DL

Source : La Croix / avec AFP et Vatican infos

Publicités

Une réflexion au sujet de « ROME – Mines anti-personnelles »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s