EXPOSITION – Le pain de chaque jour

 

Expo Milan 2015A partir du 1er mai, Milan accueille la grande Exposition universelle qui durera jusqu’à fin octobre 2015. Une exposition consacrée à la question de l’alimentation. Le Saint-Siège y présente un pavillon .

Le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical pour la culture, avec deux évêques italiens, a présenté ce matin le projet de ce pavillon réalisé en collaboration avec la conférence épiscopale italienne, le diocèse de Milan et le Conseil Cor Unum. A l’Expo 2015, a dit le Cardinal, le Saint-Siège entend attirer l’attention sur la dimension symbolique de l’acte de nourrir et la capacité de développement anthropologique sous des formes multiples et complexes.  »

Le pavillon sera placé sous le signe de deux citations bibliques : « Non seulement de pain » et « Donne nous notre pain quotidien ». Des citations qui offrent une vision élargie du thème, des besoins de l’homme et d’une réalité concrète qui n’oublie pas le quotidien et ses exigences ».

La question de la justice alimentaire, liée à celle de la sécurité alimentaire sera évoqué, par le dialogue entre pays différents et une réflexion sur la place de la science en ce domaine. Une place qu’il sera intéressant à vérifier, puisque la question des OGM n’est toujours pas très clairement tranchée au Vatican. La dimension spirituelle de la démarche, comme ouverture à Dieu, est aussi bien présente. Entre dénonciation et proposition, l’Eglise comme une mère ayant une vision d’avenir, capable d’indiquer des solutions pour demain. Parallèlement elle combat la culture du rebut dont elle révèle la diffusion rampante.

La fête du Corps et du Sang du Seigneur pourrait être un bon rendez-vous pour aider nos communautés à faire le lien entre la nourriture, l’avenir de la Création et la chair du Christ, l’amour incarné de Dieu.

« On ne saurait être chrétien sans être écologistes, précise un des évêques italiens. L’exploitation abusive des ressources de la planète s’oppose au dessein créateur même de Dieu tout comme la pollution. Ce sont des signaux d’une manière encore immature de vivre et de non conscience de ce qu’habiter la planète signifie la considérer comme un jardin capable de nourrir toute la planète. »

DL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s