NUCLEAIRE – Mais si, des chrétiens peuvent avoir un avis sur le nucléaire civil

2015 BeznauRobin m’avait envoyé le mois dernier une info que je vous partage enfin. Où il est question de Suisse, de nucléaire, de médecins et de chrétiens. Comme quoi, on peut avoir une position claire d’évêques catholiques sur le nucléaire civil…

Les Eglises suisses, faut-il le rappeler, sont favorables à la sortie du nucléaire civil. Un vote du Conseil national leur a permis de le rappeler, avec l’élan de l’association Oeku Eglise et environnement, particulièrement sensible à la question. Avec l’association Médecins en faveur de l’environnement, les militants ont interpellé ensemble leurs parlementaires, rappelant notamment une promesse faite en 2011 à ce sujet. 137 d’entre eux avaient déjà déclaré, en 2011, soutenir la sortie du nucléaire après 50 ans d’exploitation. Le vote qui a eu lieu au mois de décembre dernier devait décider du devenir des trois plus anciens réacteurs suisses, à Beznau et Mülheberg. Le texte final

prévoit l’interdiction de construire de nouvelles centrales nucléaires, et fixe une date limite en 2029 et 2031 pour l’exploitation des deux plus anciens réacteurs du pays, Beznau 1 et 2, démarrés en 1969 et 1971 [NDLR : soit 60 ans, au lieu des 50 annoncées…]. Les autres réacteurs devraient s’arrêter après 45 ans d’exploitation en échange d’une compensation financière. Mais sur cette question, un vote populaire pourrait être organisé l’année prochaine, et avancer la date de sortie du nucléaire. Les députés suisses ont par ailleurs validé l’objectif de réduction de la consommation finale d’énergie, de 16 % en 2020 par rapport à 2000, et de 43 % d’ici 2035. La Stratégie 2050 insiste également sur les énergies renouvelables, avec plusieurs mesures pour atteindre 4 400 GWh en 2020 et 14 500 GWh en 2035, contre 3 800 GWh en 2013.(Source : Enerpresse et EDF)

Oeku rappelle que la mobilisation repose sur plusieurs prises de position des Eglises récentes :

  • La Fédération des Eglises Protestantes de Suisse FEPS s’est prononcée dans sa prise de position sur la Stratégie énergétique 2050 en faveur d’une durée d’exploitation maximale de 50 ans. La FEPS évalue la stratégie énergétique de la façon suivante : « Le premier paquet de mesures de la stratégie énergétique 2050 est dans l’ensemble (à part des détails) une réponse appropriée et correspond à l’orientation défendue dans « l’éthique de l’énergie » de la FEPS quant aux défis d’une politique énergétique future de la Suisse sans nucléaire, avec une utilisation fortement réduite des énergies fossiles. »
  • La Commission nationale suisse Justice et Paix de la Conférence des évêques suisses s’est déjà prononcée pour sa part en l’an 2000 pour la sortie du nucléaire dans son étude intitulée « Ethique et politique de l’énergie »: « Aucune nouvelle centrale nucléaire ne devrait être construite et les anciennes devraient être arrêtées progressivement. »
  • Le synode des Eglises réformées Berne-Jura-Soleure a demandé en 2011 dans une résolution une fermeture rapide de la centrale de Mühleberg.

Ce 21 janvier, un communiqué de l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire rappelle que l’organisme de contrôle exige des rééquipements pour toutes les centrales nucléaires du pays, de manière à renforcer la sécurité contre les explosions d’hydrogène. Et de rappeler notamment que le vieillissement des installations nucléaires demande une surveillance et des investissements accrus…

 

DL

Publicités

3 réflexions au sujet de « NUCLEAIRE – Mais si, des chrétiens peuvent avoir un avis sur le nucléaire civil »

  1. Ce même 21 janvier l’IRSN a publié cette courte note sur son site, http://www.irsn.fr/FR/expertise/rapports_expertise/surete/Pages/Elements-reflexion-strategie-retention-corium-cuve-reacteur.aspx#.VMdhKxyvKZd
    dans laquelle on apprend en terme très policés, qu’aucun réacteur en France ne possède une cuve assez robuste pour résister à la fusion rapide du combustible, donnant tout son sens à cette phrase d’André-Claude Lacoste, l’ancien président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN): « Personne ne peut garantir qu’il n’y aura jamais en France un accident nucléaire. ».
    http://www.lepoint.fr/societe/personne-ne-peut-garantir-qu-il-n-y-aura-jamais-d-accident-nucleaire-en-france-30-03-2011-1313359_23.php.

    Le nucléaire menace la vie et notre nation, l’Eglise défend la vie, l’Eglise ne peut que condamner le nucléaire. Vive la CEF Suisse (et Allemande, et Japonaise et d’autres j’espère…).

  2. Bizarre que les chrétiens ne prennent pas ce problème à bras le corps, est-ce parce qu’il y en a beaucoup « catalogués » à droite ? ! Bien que la gauche paraisse finalement sur le même shéma…
    C’est tellement dangereux (on n’est déjà pas épargné (voir lien ci-dessous) et on le verra en grand assurément un jour), il y aura un coût tel pour prolonger les centrales…. ne pourrait-on pas plutôt mettre cet argent dans les energies renouvelables et les économies et efficacité énergétiques ?
    Pour info : http://www.sortirdunucleaire.org/Des-accidents-nucleaires-partout

  3. Pourquoi les chrétiens ne prennent pas le problème à bras le corps?
    Je cherche aussi à comprendre.
    J’ai pu constater quant à moi que le lobby des retraités est très bien implanté partout, même au sein de l’église catholique. Les antis nucléaires sont pour eux des « militants », qui suffit à disqualifier même le meilleur docteur en physique nucléaire, comme si ce terme recouvrait une certaine infamie, et supposait des intérêts personnels dans l’opposition. Quant à eux ils ne sont pas des lobbyistes, ce sont de simples « partisans » réalistes.

    Les conflits d’intérêts sont parfois si évidents que personnes n’y prend plus garde. Plus c’est gros plus ça passe. Nous sommes à proprement parler sidérés.

    Leur nombre est immense, ils sont extrêment vigilents, des vrais chiens de garde, et ils réagissent avec une promptitude de lapin mécanique dès que leur religion est critiquée. Il n’est que de voir les réactions à l’article de ce blog sur R. Spaemann. Quand ils ne font pas des parallèles douteux, ils sont aimables, affables, et très disponibles, prêts à consacrer des jours entiers pour nous montrer notre égarement, (qui visiblement les peine sincèrement).
    Comme ces chrétiens qui conversent des heures avec des témoins de Jéhova ou des mormons pour avoir la satisfaction que pendant ce temps ils sont neutralisés.

    Ils ont pour eux le temps, la puissance de la méga machine qu’il servent, et le confort rassurant de leurs certitudes. Ils se sentent revêtus de l’aura de cette énergie qu’ils adorent, qui a fait d’eux ce qu’ils sont, qui fait peur aux ignorants. Eux n’ont pas peur car ils croient la maîtriser; la preuve, nous n’avons (toujours) pas eu d’accident en France.
    Ils sont sincères donc en paix avec leur conscience et leur Foi.
    Ils sont ingénieurs donc ils comprennent très bien tout, (heureusement car ils sont là pour dire aux autres, citoyens, décideurs politiques qui n’ont pas fait les mêmes études ce qu’il faut penser, voter, décider..) Esprits cartésiens, ils ne peuvent qu’ignorer que notre sécurité dans ce domaine repose, désormais nous le savons, sur la magie ou la chance.
    Mais cela durera-t-il?
    J’espère simplement qu’ils auront le courage de répondre de leurs engagements lorsque la catastrophe arrivera, et qu’ils seront les premiers à se proposer comme liquidateurs. A moins qu’ils de soient dans le déni jusqu’au bout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s