ROME – Le climat, c’est pas encore le Pérou

2014 Pape PérouOn savait que le pape François prévoit de publier une encyclique sur les enjeux écologiques contemporains l’année prochaine. Plusieurs déclarations et rencontres récentes en disent un tout petit peu plus.

Mgr Marcelo Sanchez Sorondo, chancelier de l’Académie pontificale des Sciences, s’est exprimé sur le sujet vendredi dernier, à Rome, au cours de la conférence annuelle donnée organisée par la Cafod,l’agence caritative catholique d’Angleterre et du Pays de Galles. Si la date de publication de l’encyclique n’est pas fixée, le chancelier argentin a cependant précisé qu’elle le sera suffisamment tôt pour pouvoir influer sur les « décisions cruciales de l’année prochaine », qui devront être prises au cours des sommets de New York, sur les prochains objectifs d’un développement durable, et de Paris, sur les changements climatiques.

Nouveauté : Mgr Sodano annonce aussi la volonté du pape François de rassembler des représentants des principales religions « pour sensibiliser les peuples de tous les pays sur l’état du climat et la tragédie de l’exclusion sociale. » Il souligne aussi qu’un des problèmes actuels est la prise en compte unique du PIB, comme critère de développement, un crière qui « ne prend pas en compte la dégradation de la terre » et pas davantage les « inégalités injustes entre les pays et au sein même de chaque pays. » Et de conclure : « Le pape est très au fait que les conséquences du changement climatique affectent tous les peuples, mais spécialement les plus pauvres. C’est là une conséquence éthique et un impératif moral. »

On peut rappeler à l’occasion, qu’en septembre dernier deux scientifiques de renom avaient lancé un appel, dans le journal Science, a une mobilisation massive de l’opinion publique par le Vatican et les autres religions pour agir pour la protection de l’environnement.

On peut aussi rappeler que le pape s’est exprimé aussi sur la prochaine conférence sur le changement climatique qui va s’ouvrir dans quelques jours, début décembre, à Lima (Pérou). En effet, il a rencontré le président péruvien Ollanta Humala au Vatican et lui a souhaité que cette rencontre soit un franc succès. Un sujet de discussion aussi de la rencontre que le pape argentin a eu avec Christiana Figueres, la secrétaire exécutive du réseau des Nations Unies sur la Convention sur le changement climatique. Celle-ci a profité aussi de sa visite pour rencontrer le secrétaire d’Etat, le cardinal Pietro Parolin.

DL

Source : The Tablet, 13 November 2014 12:49 by Christopher Lamb

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s