ECOLOGIE – Développement durable suisse et évangélique

PEV SuisseEn Suisse, il y a un Parti Evangélique, parti politique fondé en 1919, sous le nom de Parti chrétien protestant dans le canton de Zurich. Un parti plutôt centriste et qui met au coeur de sa politique le développement durable…

Ce sont en fait trois piliers qui soutiennent le programme du PE Suisse : développement durable, bien commun et dignité humaine. «Notre politique a toujours visé la durabilité, l’amélioration des perspectives de nos petits-enfants en quelque sorte» a rappelé Marianne Streiff, la présidente du PEV suisse, le 21 octobre lors de la conférence de presse à Berne.

Intéressant de voir que pour 2015, le PEV met deux actions en priorité :

  • La réforme de l’imposition des grandes successions, qui s’inscrit dans une réflexion sur le lien entre canton et gouvernement fédéral (il faut sûrement être Suisse pour bien comprendre…)
  • Le deuxième point fort thématique est la modification de la constitution prévue pour libéraliser le diagnostic préimplantatoire (DPI). Le PEV a toujours contesté le choix de fabriquer des embryons in vitro surnuméraires. « Nous ne voulons pas ouvrir la porte à une distinction entre vie utile ou non utile, basée sur une analyse génétique », a rappelé Mme Streiff.  L’adaptation de la loi sur la procréation assistée veut introduire le droit d’analyser tous les embryons conçus in vitro avant de les implanter, et d’en éliminer ceux qui présenteraient un problème potentiel. Contrairement au Conseil fédéral qui voulait réserver la possibilité du DPI aux couples présentant des risques accrus de maladie héréditaire grave (environ 150/an), le parlement a élargi la proposition à tous les embryons issus d’une fécondation in vitro (environ 6’000/an)  et a aussi inclus le screening chromosomique qui permet d’identifier les embryons potentiellement trisomiques. Le comité exécutif du PEV a décidé de lancer le référendum contre la loi si le peuple accepte la modification de la Constitution (votation prévue le 14 juin 2015).

Ce parti centriste, apparenté au Parti socialiste et aux Verts, a donc un positionnement original, vu de France : sur des questions environnementales ou économiques, il est progressiste mais sur des questions de société, il est très conservateur, opposé notamment à la dépénalisation de l’avortement et organisateur du référendum contre le partenariat enregistré pour les couples de même sexe.

DL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s