Les vagues d’une encyclique à venir

christiana_figueresAlors que l’encyclique sur une « écologie humaine » est encore en préparation, elle fait déjà son effet. Ainsi Christiana Figueres, secrétaire générale du réseau onusien pour la Convention sur le changement climatique (UNFCC) depuis 2010, a exprimé son soutien à cette démarche à venir.

Pour cette diplomate du Costa Rica qui a reçu en 2001 le titre de Héros pour la planète, il semble clair que les Nations Unies sauront soutenir le futur texte papal. « Nous réfléchissons encore pour savoir comment nous pourrons profiter de cette opportunité à venir », a t-elle déclaré début mai, en marge d’un évènement qui se déroulait à la cathédrale Saint Paul à Londres. « Tout le monde attend ce texte. »

Même s’il sera publié après le sommet sur le climat désiré par Bon Ki-moon en septembre. Mais l’annonce du texte et le soutien de l’ONU pourrait bien aussi lui donner une importance toute particulière dans les négociations en cours, en vue du grand sommet qui se déroulera à Paris en 2015 puisque toutes les parties engagées devront rendre leur copie dès le mois de mars. Le Saint Siège pour autant, qui ne fait pas partie de l’UNFCC pour des raisons techniques, n’est pas liée par cette contrainte, mais a tout de même des représentants dans cette institution. L’année dernière déjà, le représentant du Saint-Siège à Varsovie, Mgr Migliore, avait évoqué le nécessaire travail commun à mener pour « sauvegarder les conditions morales d’une écologie humaine authentique. »

En retour, Christiana Figueres a appelé les groupes religieux de tous les continents à entrer dans un pèlerinage politique qui pourrait faire du sommet de Paris une étape décisive dans la prise de conscience collective en cours. Pour elle, ce projet relève du même défi moral qui a consisté à bannir l’esclavage, l’apartheid et les restrictions des droits des femmes. En ce sens, notre réponse au changement climatique en cours est bien devenu « un compas moral » de notre monde. Il faut donc pour garder le cap un « amour profond, un amour suffisant pour prendre des décisions importantes parce que nous savons que c’est la bonne chose à faire. »

DL

Source : Article de Sophie Yeo

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s