Quand les montagnes perdent la tête

Naked_Veggies_small« Le plan originel de Dieu était de passer du temps dans un jardin, avec quelques végétariens nudistes ». Le slogan humoristique est celui d’un auto-collant créé par l’ONG Restoring Eden, des « chrétiens américains pour une responsabilité environnementale ». Mais au-delà de l’humour, l’ONG est particulièrement active dans les montagnes Appalaches. Des montagnes qui perdent la tête.

L’association a été fondée en 2001 par Peter Illyn, un pasteur évangélique, quelques années après avoir découvert la réalité d’opérations minières très agressives, au cours d’une marche dans les montagnes Appalaches. Depuis, les actions se multiplient, dont des formations d’étudiants de l’Université de West-Viriginia et au moment des vacances d’été, les volontaires de l’association font du porte-à-porte et multiplient les réunions d’information, au sein des villes où la course au charbon est en train de décapiter de nombreuses collines.

Le « mountaintop removal » est en effet une technique minière qui ne fait pas dans le détail : après avoir rasé la végétation des sommets des collines riches en charbon, ceux-ci sont soumis à des explosions successives pour faire apparaître à l’air libre la veine exploitable. De quoi évidemment malmener tout l’écosystème local, notamment le système hydrologique. Ce qu’un rapport de l’EPA américain (l’équivalent du ministère de l’Ecologie) soulignait dans un rapport en 2010. Selon lui, « près de 2000 miles de cours d’eau dans les Appalaches sont d’ors et déjé enterrés par cette technique ».

On imagine aussi les conséquences sur la santé des riverains : nuages de silice, puits contaminés par l’arsenic, augmentation de formes de pauvretés sociales, taux de cancer élevés etc. Une étude récente estime à plus 87 000 cas supplémentaires de cancer dans la région, comparé à d’autres communautés aux États-Unis.

Évidemment, l’addiction au charbon et à l’électricité qu’elle génère a « faible coût » n’est pas prête d’être guérie dans un pays saoulé d’énergies. L’explosion massive de l’exploitation des gaz et des bitumes de schiste le manifeste hélas aussi.

DL

Source : Article de Megan Fincher dans NCR, Eco Catholic, trad. et adaptation DL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s