Amazonie sanglante

dorothy-stangQuatre procès – et l’histoire n’est toujours pas terminée- pour rendre justice à Sr Dorothy Stang, missionnaire américaine de 73 ans (congrégation missionnaire de Notre-Dame de Namur), naturalisée brésilienne et froidement assassinée par deux tueurs à gages le 12 février 2005 à Anapu, dans l’Etat amazonien du Para.
 
Au bout de ce quatrième procès donc qui vient de se clore, Vitalmiro Bastos de Moura, le propriétaire foncier commanditaire du meurtre, a été condamné à 30 ans de prison. C’est la troisième fois qu’une peine de cette ampleur lui a été infligé (la peine maximale au Brésil pour un tel crime), mais à chaque fois il a réussi à se faire acquitter.
 
Des acquittements qui en disent long sur l’état de la justice et de la société civile dans l’Etat du Para brésilien. Un Etat où plus de 800 assassinats ont été perpétrés au cours des dernières décennies à l’encontre de leaders syndicaux ou de petits agriculteurs. Comment disait le pape François lors de son passage au Brésil : il est urgent de rendre « humain » le visage de l’Amazonie !

DL

Source : notamment article La Croix, Radio Vatican

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s