RENCONTRE – L’eau de là pour tous

2016 ECEN Helsinki.jpgIl y a quelques jours s’achevait la rencontre du réseau européen chrétien sur l’environnement (ECEN). C’était sa 11e assemblée et son thème était : « L’eau dans un futur durable ». Avec en écho la citation du prophète Amos « Laisse couler la justice sur toi comme de l’eau » (Am 5, 24)

L’ECEN est un réseau de chrétiens engagés dans la militance environnementaliste qui collabore avec la Conférence des Eglises européennes (CEC), un réseau d’Eglises orthodoxes, protestantes, anglicanes et vieux-catholique. Pour sa 11e assemblée, les 80 délégués de l’ECEN réunis pour l’occasion se sont retrouvés à Helsinki (Finlande) pour partager, travailler et prier sur cette thématique cruciale qu’est l’accès à l’eau potable. Ils proposent au final une série d’actions personnelles et collectives pour manifester notre attention à cette ressource précieuse et notre respect pour les populations qui en manquent le plus.

Voici le texte final de cette assemblée (en anglais)

 Assembly Statement

ECEN is a network of Christians across Europe contributing to the Conference of European Churches work on environment. Delegates at the 11th ECEN Assembly came together in Helsinki, Finland to share, learn, work and pray for access to enough safe water for all in a sustainable future. Even if we come from different heights above average sea level—consequently experiencing different effects of global warming—we share the limited availability of fresh water. We also share in the disruption of water and maritime life cycles, which have consequences for all people and all God’s creatures. The recent Paris Agreement on climate change highlighted the need and commitment to strengthen the global response to the threat of climate change, to hold the increase in the global average temperature to well below 2°C above pre-industrial levels, and to pursue efforts to limit the temperature increase to 1.5°C. It is, however, hard to understand what this goal means for our everyday life.

In reality, a few degrees is not a significant range on our home thermostats, nor in daily weather.

Lire la suite

SEMINAIRE – La COP21 chez Augustin

2016 CCEE.jpgAvec un peu de retard, il faut quand même rendre compte d’une rencontre romaine qui a eu lieu en mai à Rome. C’est un séminaire d’étude « sur l’Encyclique Laudato si’ et sur l’Accord de Paris (COP21) »  qui s’est déroulé ainsi à l’institut Augustianum de Rome le 4 mai dernier.

La rencontre rassemblait les responsables européens des commissions chargées de  » la sauvegarde de la Création » des Conférences épiscopales ainsi que des experts provenant de différents pays d’Europe -une quarantaine de participants au total. La rencontre, promue par la commission CCEE Caritas in Veritate, présidée par S.E. Mgr. Giampaolo Crepaldi, qui a introduit les travaux, a été ouverte par le Cardinal Péter Erdő, Président du CCEE.

En voici le compte rendu officiel

La première partie des travaux a accueilli la présentation du Cardinal Peter Turkson, Président du Conseil Pontifical Justice et Paix qui s’est penché sur Les défis pastoraux de l’Encyclique Laudato si’, ainsi que celle du Prof. Volodymyr Sheremeta, Directeur du Bureau pour les questions environnementales de l’Eglise gréco-catholique d’Ukraine.

L’encyclique Laudato si’ est un excellent exemple de collégialité ecclésiale.

Lire la suite

RENDEZ-VOUS – ? E que pasa con la Creacion ?

2016 A Rocha conférecneUne info repérée sur le  site des amis d’A Rocha : al bonne nouvelle du prochaine conférence européenne sur « la Création et l’Évangile ». Elle se déroulera du 7 au 10 novembre 2016, à Torremolinos en Espagne.

C’est en fait la septième d’une série de conférences régionales organisées par le Mouvement de Lausanne et l’Alliance Évangélique Mondiale, en partenariat avec A Rocha International et l’Alliance Évangélique Européenne. Elle se déroulera en anglais et se concentrera sur trois thèmes principaux : « la Parole de Dieu » (la Bible et l’environnement), « le Monde de Dieu » (données scientifiques récentes à l’échelle européenne et mondiale) et « le Travail de Dieu » (réponses concrètes et bonnes pratiques des Églises et des organisations chrétiennes).

Plus d’infos ici

DECHETS- Recycler des vies plus grandes

2016 Soeurs déchets INdeRésister à la culture du déchet. L’appel du pape François est une des invitations les plus claires pour changer notre rapport à l’hyper-consommation actuelle. Pour prendre la mesure de ses conséquences, la rencontre de gens qui oeuvrent sur le terrain montre tout ce qui est possible. Par exemple, ici en Inde.

Sarika Dhamke a grandi en s’occupant à l’âge de 10 ans de ses 5 frères et soeurs, à Indore (Inde). Elle a grandi dans un de ces bidonvilles qui sont la honte de nos sociétés civilisées en récoltant notamment sur les tas d’ordures de la ville des objets recyclables. La grande ville génère près de 700 tonnes de déchets chaque jour. Et on estime que la population des bidonvilles est de l’ordre de près de 600 000 personnes

Douze après, elle a fondé désormais sa propre famille. Les progrès qu’elle a pu faire sont le fruit de sa rencontre avec des religieuses engagées dans ces quartiers. Ce sont, en fait, près de 2000 femmes qui ont ainsi bénéficié de leurs programmes de développement social. Le programme Jan Vikas fondé par le F. George Payattikattu, membre de la congrération Verbum Dei, en 2001. C’est lui qui a mis en lumière le travail de ces femmes (majoritaires sur ces tas d’ordinaires) qui sont pourtant rejetées de tous. Il a demandé du coup à la soeur augustinienne Julia Thundathil, de prendre le relais dans ce travail social. Un travail difficile car l’Etat du Madhya Pradesh condamne la pratique de la conversion religieuse.

Il y avait donc beaucoup de méfiance dans ce travail éducatif mené par des chrétiens auprès de ces populations pauvres. La religieuse a du coup commencé par partager leur quotidien, travaillant comme elles sur les tas d’ordures.

Un travail difficile, avec le danger supplémentaire de chiens et de cochons errants souvent agressifs. C’est ainsi que Sr Julia a mieux compris le quotidien de ces femmes confrontées très souvent, de plus, à la violence et à l’alcoolisme de leurs maris.En 2004, une première coopérative nait de ces rencontres, en améliorant notamment les pratiques de tris (des différents plastiques notamment) et donc les revenus de chacune. De quoi commencer à faire des économies et éviter ainsi la spirale de l’endettement. Des projets de construction et de développement familial peuvent ainsi émerger. Des programmes de formation à l’hygiène et à la santé, de lutte contre l’analphabétisme et d’apprentissage de l’anglais et de différentes compétences se sont aussi développés.

Source : Gobal Sisters Report

 

 

RURAL – Ecologie des humains et des territoires

Le réseau des Chrétiens en monde rural relance son année de formation (AFR) pour la rentrée. Une démarche participative et collective qui permet de se plonger dans ce qui se cherche et se trouve aujourd’hui pour mettre « l’humain au coeur de l’écologie ». Une démarche riche et passionnante. On recommande.

2016 AFR 2016.pngPlus d’infos ici : 2016 CER_AFR_2016_17_Tract_Inscription

DEBAT – Des terres minées

2016 MontjeanLes amis nantais du blog « Nddlbiencommun » poursuivent leur travail de formation, de réflexion et de sensibilisation autour des enjeux liés au projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Ils nous partagent ici leurs réflexions suite au référendum local du 26 juin dernier.

A noter aussi que Loïc, l’un des membres du groupe, participera aussi à un débat organisé lors du rassemblement de « Semailles de démocratie » des 9 et 10 juillet prochains. Un débat qui se déroulera bien sûr à … Notre-Dame-des-Landes, au lieu dit Montjean. Parmi les invités, Mgr Stenger s’exprimera aussi à partir de son expérience autour du centre d’enfouisssement des déchets nucléaires à Bure.

Un vote d’opportunité

Le vote est globalement favorable à cet aéroport au nord du département, plus défavorable autour de l’aéroport actuel (sauf St Aignan-de-Grand-Lieu). On peut supposer que ceux qui escomptent une augmentation d’activité économique à proximité de chez eux ont voté « oui » et que ceux qui redoutent une diminution d’activité économique ont voté « non ». C’est donc l’opportunité qui a primé.
Le vote est nettement défavorable dans les 10 communes autour de Notre-Dame-des-Landes, et Nantes comme Bouguenais sont pratiquement à 50/50.

Où sont les enjeux de long terme ?

Lire la suite

CONGREGATIONS – En Australie, un grand bond en avant

2016 Soeurs maristesLe mouvement du désinvestissement financier des entreprises des énergies fossiles continue de s’amplifier. Récemment, ce sont quatre congrégations catholiques qui ont fêté l’anniversaire de l’encyclique Laudato si en annonçant qu’elles renonçaient à leurs investissement anciens dans ces industries polluantes.

C’est de fait une première, à ce niveau, dans le monde catholique -les Soeurs Franciscaines de Marie avaient cependant déjà ouvert le ban -, alors que du côté des Eglises protestantes plusieurs réseaux et congrégations ont déjà entrepris la démarche.

Il s’agit ici de quatre congrégations religieuses australiennes : les Soeurs maristes d’Australie, la Congrégation de la Présentation du Queensland et de Wagga Wagga, et les Passionnistes de la province d’Australie-Nouvelle Zélande, Papouasie et Vietnam. Elles rejoignent ainsi 530 institutions qui à travers le monde ont fait un tel choix, représentant plus de 3400 milliards $ de fonds d’investissements. Le Conseil oecuménique des Eglises fait partie d’eux, à côté de l’énorme fond de pension norvégien, des universités de Stanford et d’Oxford etc. Le Global Catholic Climate Movement vient aussi de créer un site d’information permettant à ces ressources d’être mieux réinvesties.

En 2015 déjà, des évêques du monde entier avaient appelé à mettre fin à « l’ère des énergies fossiles ». Une nouvelle campagne de la société civile appelle aussi à permettre l’accès de tous à des énergies abordables et renouvelables d’ici 2030. Elle devrait être officiellement lancée lors de la COP 22 en novembre prochain au Maroc.

Pour ceux qui lisent l’anglais, voici quelques réflexions de ces congrégations catholiques australiennes. Lire la suite